Gaoua : Les promoteurs et gérants d’établissements touristiques et hôteliers reçoivent une formation


Il s’est ouvert, ce lundi 29 juin 2020 dans la salle de conférence de l’hôtel administratif de Gaoua, une session de formation à l’intention des promoteurs et gérants d’établissements touristiques et hôteliers de la région du Sud-Ouest. La formation, organisée par la Direction régionale de la culture, des arts et du tourisme du Sud-Ouest, porte sur le remplissage des nouvelles fiches de collecte de données statistiques, et se tiendra de façon tournante dans les quatre provinces de la région, jusqu’au 2 juillet 2020. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le secrétaire général de la région, Aboubacar Traoré, représentant le gouverneur.

Ils sont au total 67 promoteurs et gérants d’établissements hôteliers de la région qui verront leurs compétences renforcées. Les apprenants seront outillés sur le remplissage des nouvelles fiches de collecte de données statistiques.

La directrice régionale de la culture, des arts et du tourisme du Sud-Ouest, Séraphine Somé/Millogo.

Pour la directrice régionale de la culture, des arts et du tourisme du Sud-Ouest, Séraphine Somé/Millogo, cette session de formation a pour but final d’améliorer la collecte des données statistiques dans le secteur des arts et du tourisme. Elle précise que « les fiches de collecte sont fournies par l’Observatoire burkinabè du tourisme. Il y a deux ans de cela, ces fiches ont été modifiées. Donc pour améliorer les données collectées par les acteurs de l’hôtellerie, ils doivent maîtriser le remplissage de ces fiches ». Ces statistiques sont d’une importance capitale : « elles permettront aux décideurs de pouvoir prendre des décisions qui sont adaptées au domaine, et de pouvoir donner les orientations pour le développement du secteur », a-t-elle ajouté.

De gauche à droite, la directrice régionale en charge du tourisme, le secrétaire général de la région et le directeur provincial du tourisme du Poni.

Les informations recueillies grâce aux fiches permettent aussi d’avoir le répertoire des établissements touristiques et hôteliers de la région, et de savoir quel peut être leur apport à l’économie.

Bèbè Kambiré, l’un des apprenants, affirme que cette formation va lui permettre de se mettre à niveau.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar TARNAGDA





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire