Sénégal: Décès d’Ousmane Sow Huchard – Le monde de l’écologie et de la culture est en deuil


L’écologiste Ousmane Sow Huchard qui était jusque-là président du Conseil d’administration du Musée des civilisations noires, est décédé hier, mercredi 1er juillet, à Dakar à l’âge de 78 ans. Le Président de la République, Macky Sall déplore le décès « d’un fervent défenseur de notre culture et protecteur de l’environnement ».

I l était jusque-là président du Conseil d’administration du musée des civilisations noires. Décédé hier, mercredi 1er juillet à Dakar à l’âge de 78 ans, l’écologiste Ousmane Sow Huchard plus connu sous le nom de « Soléya Mama », s’est fait remarquer dans plusieurs domaines.

Il était à la fois anthropologue, musicologue, critique d’art, poète, muséologue et consultant international. De nombreuses personnalités ont réagi après la nouvelle de son décès notamment le Président de la République. « J’ai appris avec émotion le décès de Ousmane Sow Huchard.

Fervent défenseur de notre culture et protecteur de l’environnement, Soléya Mama s’est toujours battu pour ses idées et pour des valeurs », confie Macky Sall dans un Tweet. En effet, Ousmane Sow Huchard est l’un des membres fondateurs, en 1999, du Rassemblement des Ecologistes du Sénégal « les VERT » dont il devient le porte-parole.

Dans sa carrière politique, le défunt a été député en 2009. Né le 5 décembre 1942 à Ziguinchor, Ousmane Sow Huchard fut également conseil municipal de cette ville en 2009.

« Titulaire d’un B.A en histoire de l’art et archéologie classique à l’Université Laval en 1978 et d’un Master of Science en anthropologie, option muséologie de l’Université de Montréal en 1980, Ousmane Sow Huchard est également Ph.D. en anthropologie sociale et culturelle de l’Université à Laval, en 1985», rapporte le site Aps.

Il ajoute que le défunt a également été chargé de cours de muséologie du Département d’anthropologie de l’Université de Laval, en 1981.

De 1983 à 1988, Ousmane Sow Huchard a été conservateur en chef du Musée dynamique au Sénégal avant d’occuper la fonction de conseiller technique au cabinet du ministre de la Culture entre 1986 et 1988.

Toujours sur le plan artistique, le défunt fut commissaire aux expositions d’art à l’étranger du Sénégal de 1989 à 1990 et président du Conseil scientifique de DAK’ART (Biennale de l’art africain contemporain) de 1993 à 1999 et membre de l’orchestre universitaire de Dakar en 1964. Il il a été administrateur général adjoint de la Fondation Youssou Ndour.

Dans sa carrière musicale, Ousmane Sow Huchard a également travaillé avec le musicien André Lo décédé en 1994, à Mexico, sur un projet de musique joué avec des instruments traditionnels du nom de « Waato Sita ».

Dans le palmarès de celui qui a été auteur-compositeur de l’hymne de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA) tiré d’un poème qui fut utilisé pendant dix ans par le Conseil supérieur du sport africain pour les équipes sportives africaines, et de l’hymne Jeunesse sans frontières de la Semaine nationale de la jeunesse, figure le Chevalier de l’Ordre national du Lion et Chevalier de l’Ordre des arts et lettres de France et du Sénégal.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire