Avis de recrutement : Coordonnateur(trice) du réseau « Gestion durable de l’eau » au sein du projet ACEPartners


Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

L’IRD est un établissement public français placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de celui de l’Europe et des affaires étrangères. Il porte depuis plus de 75 ans, une démarche originale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des territoires et pays qui font de la science et de l’innovation un des premiers leviers de leur développement.

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

L’Institut 2iE est un Centre d’Excellence Africain (CEA) de formation et de recherche implanté au Burkina Faso dont la mission principale est de former des ingénieurs-entrepreneurs compétents et innovants, d’offrir des options de formation professionnelle continue aux cadres et techniciens des secteurs privés et publics, et de conduire des programmes de recherche/développement au service des secteurs privés et publics et contribuer au développement des connaissances scientifiques.

AFFECTATION GEOGRAPHIQUE



Ouagadougou, Burkina Faso.

DESCRIPTION DU POSTE

Le projet ACEPartners vise à (1) renforcer les collaborations en formation et en recherche entre les Centres d’excellence africains (CEA) soutenus par la Banque mondiale et l’AFD (ACE-IMPACT) sur des thématiques communes et (2) à construire des réseaux pérennes à partir d’un noyau de CEA en l’ouvrant progressivement à des acteurs périphériques (centres émergents, facultés d’universités de la région, organismes de recherche, secteur privé, ONG, etc.).

En appui au réseau « Gestion durable de l’eau », porté par le CEA-2iE en partenariat avec l’IRD, le/la coordinateur/rice du projet aura pour fonction de soutenir les CEA du réseau dans la réalisation de leurs objectifs en termes de collaborations régionales et internationales, publications conjointes, échanges d’étudiants, mobilité des chercheurs, conférences conjointes, collaborations académiques et industrielles.

Les CEA membres du réseau « Gestion durable de l’eau » sont les suivants :

1. Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE), Burkina Faso

2. Centre d’Excellence Africain pour l’Eau et l’Assainissement (C2EA), Bénin

3. Regional Water and Environmental Sanitation Centre Kumasi (RWESCK), Ghana

4. West African Center for Water, Irrigation and Sustainable Agriculture (WACWISA), Ghana

5. Centre d’Excellence Africain sur le Changement Climatique, la Biodiversité et l’Agriculture (CEA CCBAD), Côte d’Ivoire

Mission : Sous la responsabilité structurelle de la représentante IRD du Burkina Faso et sous la responsabilité fonctionnelle du responsable du projet ACEPartners au siège de l’IRD à Marseille (France) et en lien étroit avec le Directeur du CEA 2iE au Burkina Faso, l’animateur/rice du réseau aura pour mission d’apporter un appui technique dans l’implémentation de la politique et des actions du réseau priorisées par le comité de pilotage du réseau. Le/la coordinateur/rice aura pour objectif d’assurer le bon déroulement des activités et de contribuer au rayonnement national, régional et international du réseau et de contribuer à sa pérennité.

Activités

-  Appuyer et conseiller les centres d’excellence africains membres dans la mise en place des plans d’action et du déploiement du réseau « Gestion durable de l’eau ».

-  Coordonner la mise en place d’un programme de mobilités (étudiants, chercheurs et enseignants) à l’échelle du réseau.

-  Identifier et assurer le suivi des partenaires nationaux et internationaux, aussi bien scientifiques qu’issus du secteur privé et de la société civile pouvant contribuer au rayonnement du réseau.

-  Identifier et développer des sources innovantes de génération de revenus issus des activités scientifiques et académiques des CEA (formation courtes, expertises…).

-  Appuyer la réponse des membres du réseau à des appels d’offre auprès de bailleurs nationaux, régionaux et internationaux (secteur privé, Agences nationale de la recherche, Agence Française de Développement, Union Européenne, Banque mondiale, Banque africaine de développement, Fonds multilatéraux…).

-  Organiser et participer à des actions de formation, de valorisation de la recherche et de renforcement des capacités des membres du réseau.

Compétences

-  Avoir une bonne connaissance des systèmes d’enseignement supérieur africains.

-  Avoir une bonne connaissance des enjeux scientifiques et du développement de l’hydrologie en Afrique.

-  Avoir une bonne connaissance du fonctionnement des centres d’excellence africains financés par la Banque mondiale et l’AFD.

-  Être autonome et savoir s’adapter dans un contexte multiculturel.

-  Connaître le dispositif international et ouest-africain de la recherche dans les sciences hydrologiques, du soutien à la recherche et leurs enjeux.

-  Disposer d’une expérience de montage et de reporting de projets de recherche et de formation de grande échelle.

-  Disposer d’une expérience en matière évènementielle.

-  Savoir communiquer à l’oral, négocier et animer des réunions, négocier avec les partenaires du réseau.

-  Maîtriser les logiciels courants de bureautique, de gestion et de communication informatique (type plate-forme collaborative).

-  Maîtrise du français et de l’anglais.

PROFIL RECHERCHĒ

Formation Profil ingénieur dans le domaine de l’ingénierie de projets scientifiques et académiques. Avoir une formation scientifique en hydrologie serait un plus.

Environnement du poste

CDD de droit privé burkinabé de 2 années, renouvelable une fois.

La personne recrutée sera sous la tutelle conjointe de l’IRD et du 2iE.

CONTACT

Le dossier de candidature (CV et lettre de motivation) est à transmettre à l’adresse électronique suivante : acepartners@ird.fr au plus tard le mercredi 15 juillet 2020.





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire