Cameroun: Meilleures entreprises africaines – Neuf Camerounaises dans le top 500


Le magazine Jeune Afrique a publié son traditionnel classement, 21 e du genre, dans son édition de ce mois de juillet.

Pour cette année 2020, on sait désormais quelles sont les 500 entreprises qui font tourner l’économie africaine. Le Magazine Jeune Afrique les a étudiées et classées, en fonction du chiffre d’affaires (CA) et du résultat net (RN) enregistrés au cours de l’année 2018. Ces données sont disponibles dans la 21e édition du palmarès des 500 meilleures entreprises africaines, publié dans le N°3090 du magazine de ce mois de juillet. Et selon le magazine, l’entreprise la plus performante du continent est, depuis l’année dernière au moins, l’algérienne Sonatrach, avec un CA de plus de 48.000 millions de dollars.

Neuf entreprises camerounaises sont prises en compte dans ce palmarès désormais très attendu. La Société nationale des Hydrocarbures (SNH) tient le peloton de tête des sociétés camerounaises. Avec un CA de 1572 millions de dollars (environ 918, 2 milliards de F) et un RN de 754,3 millions de dollars, soit plus de 434 milliards de F, cette entreprise classée dans le secteur de l’énergie se retrouve à la 89 e place de ce classement. Elle a fait un bond de 22 places par rapport au palmarès 2019 dans lequel elle occupait le 111 e rang.

La deuxième entreprise du Cameroun dans ce classement est la Société nationale de Raffinage (Sonara), classée au 129 e rang cette année, perdant ainsi six places par rapport à 2019. Elle a enregistré un CA 1090,6 millions de dollars (environ 142,26 milliards de F).

La Société anonyme des Brasseries de Cameroun (SABC), bien qu’ayant chuté de neuf places, arrive en 3e position. Elle est classée 226 e , contre 216 en 2019, avec un chiffre d’affaire de 601,5 millions de dollars (environ 351,3 milliards de F) et un résultat net estimé à 44,7 millions de dollars, soit un peu plus de 26 milliards de F.

Le 4 e représentant du Cameroun c’est le concessionnaire du service public de l’électricité, Eneo. 254 e dans le palmarès annuel grâce à un chiffre d’affaires de plus de 303 milliards de F (519 millions de dollars) et des résultats d’environ 11 milliards de F (19,2 millions de dollars), il a baissé dans le classement, ayant occupé la 259 e place l’an dernier.

Tradex, bien qu’ayant perdu quelques places (de 265 e en 2019 à 275 e en 2020), fait également honneur au Cameroun dans ce palmarès. Le distributeur de produits pétroliers a enregistré un chiffre d’affaires de 442 millions de dollars (plus de 258 milliards de F) pour un résultat net d’un peu plus de neuf milliards de F (15,6 millions de dollars).

Il est suivi par la Caisse nationale de Prévoyance sociale (CNPS), non classée l’année dernière, elle occupe le 330 rang du palmarès africain, avec un CA de 369,1 millions de dollars, soit plus de 216 milliards de F, et un RN de 75,56 milliards de F (129,1 millions de dollars).

Deux opérateurs de téléphonie mobile se retrouvent aux 7 e et 8 e rangs. Il s’agit respectivement de MTN Cameroon et Orange Cameroun. Elles ont 358 e et 351 e au classement de Jeune Afrique. La filiale de groupe sud-africain affiche 343 millions de dollars (plus de 200 milliards de chiffres d’affaires), alors que son concurrent le talonne pratiquement, avec plus de 198,5 milliards de F.

La dernière entreprise (9 e ) du Cameroun présente dans ce classement est la Société de développement du Coton (Sodecoton). En 2018, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 243,6 millions de dollars (plus de 142 milliards de F), ce qui a permis qu’elle passe de 490 e place en 2019 à la 434 e place en 2020. Il faut dire que les structures classées sont celles qui ont communiqué leurs données .



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire