Cameroun: Très souffrant, René Jacques Ngouo Woungly Massaga sollicite une évacuation sanitaire à l’étranger


René Jacques Ngouo Woungly Massaga, connu aussi comme le commandant Kissamba,figure de proue de l’Union des populations du Cameroun (UPC) vatrès mal.

L’homme politique âgé aujourd’hui de 84 ans, souffre d’une multitude d’affections, notamment le diabète, des problèmes cardiaques ou de l’insuffisance rénale, et sollicite une évacuation sanitaire à l’étranger. Une correspondance y relative a été adressée par son neveu, Marcel Thierry Massaga, au Président de la République, Paul Biya, le 25 juin 2020.

La famille de René Jacques Ngouo Woungly Massaga sollicite une fois de plus le président de la République « pour faciliter une évacuation sanitaire en Afrique du Sud ou ailleurs, afin de lui permettre de bénéficier de soins spécialisés ».

Le patriarche avait déjà bénéficié d’une évacuation à l’étranger en avril 2019, grâce aux hospices de la Présidence de la République.

René Jacques Ngouo Woungly Massaga, ancien président de l’Union nationale des étudiants du Kamerun (UNEK) est une figure emblématique de l’Union des populations du Cameroun (UPC), parti politique ayant milité pour l’indépendance du Cameroun en recourant au besoin à la lutte armée. Il fait partie des fondateurs du Manidem, une aile de l’UPC



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire