Mamou : le sous-préfet de Konkouré a été chassé… | Africa Guinee


MAMOU-Le sous-préfet de Kounkouré  a été chassé par ses administrés. Des jeunes de  cette sous-préfecture de Mamou se sont soulevés dans la soirée de ce mercredi 2 juin 2020 pour demander le départ  de M. Thierno Amadou Bah auquel on reproche d’abus d’autorité.

Révoltés, les jeunes se sont attaqués à sa résidence et à son véhicule pour tout saccager. Le sous-préfet a été obligé de quitter les lieux. Il a eu la vie sauve grâce à l’intervention des services de sécurité déployés sur le terrain pour lui venir au secours. Le sous-préfet et sa famille se trouvent à Mamou ville.

Interrogé par Africaguinee.com, le sous-préfet explique les faits en ces termes : «C’est un jeune enseignant communautaire qui est là à me menacer. Il l’a fait plusieurs fois ici. J’ai porté plainte à la gendarmerie de Tamagaly. On a appelé le jeune et il a reconnu les faits. On l’a obligé à signer de ne plus le refaire.  C’est après ça, qu’il a mobilisé des jeunes qui se sont attaqués à mon domicile et à mon véhicule. Ils ont tout saccagé. C’est ainsi que j’ai informé mes chefs qui m’ont aidé à sortir de la localité. Je suis actuellement à Mamou. Ce sont les forces de l’ordre qui ont aidé ma famille à quitter les lieux pour éviter le pire. Tous les sages sont avec moi,  c’est quelques jeunes seulement qui veulent ma tête. Ils ont fait plusieurs réunions pour ça », avance le sous-préfet.

 Une version rejetée par  un  citoyen de la localité que nous avons joint par téléphone. Notre interlocuteur accuse le sous-préfet d’abus sur la population.  « Il a convoqué un jeune ici. Les autres se sont mobilisés pour demander son départ. Il a envoyé des gendarmes qui ont gazé un enfant ici. L’ambulance vient de bouger pour Conakry. Il souffre énormément. Ce sous-préfet doit partir. Depuis les élections du 22 mars il ne fait qu’arrêter les gens. Maintenant on va résister », prévient un jeune manifestant.

Toutes nos tentatives de joindre le maire de la commune rurale sont restées vaines. Pour le moment, le sous-préfet Thierno Amadou bah et sa famille séjournent à Mamou en attendant la réaction des autorités préfectorales.

Habib Samaké

Correspondant régional

D’Africaguinee.com à Mamou



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire