Route Manga-Zabré : Le calvaire des usagers sera bientôt terminé


Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du Projet de transport et de développement des infrastructures, le ministre en charge des Infrastructures, Eric Bougouma, a visité, ce 2 juillet 2020, les travaux de la route Manga-Zabré, longue de 79 kilomètres. Le taux d’exécution des travaux est de 77, 05%, pour un délai consommé de 93,82%. Après le parcours du chantier, l’état d’avancement des travaux a été jugé satisfaisant par le chef du département des infrastructures. Bientôt, cette route sera inaugurée pour mettre fin au calvaire des usagers.

Lancés en novembre 2017 par le président Roch Kaboré, les travaux de la route Manga-Zabré ont connu des difficultés de démarrage. Face à ces difficultés, des instructions ont été données par le ministère des Infrastructures pour lever les goulots d’étranglement. Cette volonté de booster le travail a donné des résultats. Ainsi, de Manga à Gogo, en passant par Gomboussougou et Zabré, la route longue de 79 kilomètres est entièrement bitumée. L’état d’avancement global est de 77, 05%, contre un délai consommé de 93, 82%.

Poursuite des travaux

Ce 2 juillet, le ministre des Infrastructures, accompagné du secrétariat permanent du Programme sectoriel des transports et de ses services techniques, était sur le terrain. A chaque arrêt, le ministre Eric Bougouma a pu constater l’état des travaux. Il s’est aussi entretenu avec le responsable des travaux et la mission de contrôle. Si certains ouvrages comme les ponts sont en finition, la construction des caniveaux se poursuit.

Eric Bougouma, ministre des infrastructures

« Nous avons connu des difficultés pour le démarrage, mais actuellement, nous pouvons dire que dans les jours à venir, l’ouvrage sera totalement livré », a assuré l’administrateur général de l’entreprise chargée des travaux, Mahamadi Savadogo dit Kadhafi.

L’administrateur général du groupement Mohamadi Sawadogo

Il est aussi prévu, dans le cadre de ces travaux, la réalisation d’un poste de péage à la sortie de Zabré, la plantation de 3 290 arbres, la réalisation de seize forages positifs et des travaux d’éclairage.

Un ouvrage en finition

Le ministre a profité de cette sortie pour interpeller les usagers de la route à éviter les surcharges. « Nous vous demandons de faire des chargements raisonnables pour ne pas dégrader la route », a lancé Eric Bougouma.

En rappel, les travaux sont financés par la Banque mondiale et l’Etat burkinabè. L’inauguration de l’ouvrage est prévue dans les semaines à venir.

Un poste de péage achevé

O.I.

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire