« Il y a une volonté de vouloir opposer les populations de Ndingler et Djilakh »


Une déclaration qui survient quelques jours après que des observateurs ont mis en garde contre « des risques de division » entre les habitants des deux villages frontaliers, à savoir Ndingler et Djilakh. Évoquant le litige foncier de Ndingler en conférence de presse, Birahime Seck du Forum Civil a dénoncé l’attitude de certains, y voyant une volonté manifeste de vouloir opposer les populations des Communes de Ndiaganiao et Sindia.







Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire