Rappel à Dieu de la fille aînée de Baye Niass / Touba dépêche son porte-parole présenter les condoléances du Khalife


De la même qu’il le fit à Tivaouane et à Thiénaba, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre s’est rendu à Médina Baye pour présenter les condoléances du Khalife Général des Mourides suite au rappel à Dieu de Seyda Fatoumata Zahra Niass.

Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre,  accompagné de Serigne Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaïndé Fatma, Serigne Moustapha Diattara, de Serigne Khadim Sylla, Serigne Modou Mbacké Sy s’est d’abord rendu à  Touba Ndorong, fief de de serigne Basirou Khadimou Rassoul. Un accueil plein de solennité  lui sera réservé  par Serigne Cheikh Mbacké Moussa qui était avec Serigne Babacar Mbacké Moussa, Serigne Mame Balla Mbacké  Moustapha et tous les  dignitaires mourides de Kaolack. Le cortège s’est ensuite ébranlé vers Médina Baye où l’attendaient l’imam Serigne Cheikh Tidiane Cissé, Serigne Bachir Ibrahima Niass, Cheikh Baye Niass et toute la famille de Cheikh Ibrahima Niass.

 Dans sa déclaration, Serigne Bassirou présentera les condoléances de Serigne  Mountakha Mbacké Bassirou et de toute la communauté mouride avant de s’appesantir sur le travail de Cheikh Ibrahima Niass qui, se réjouit-il, a converti des milliers de personnes partout à travers le monde à l’Islam. Un immense héritage spirituel que sa famille, dit-il,  a su fructifier. Cheikh Bass ne manquera pas de magnifier les excellentes relations entretenues par Baye Niass et la famille de Serigne Touba.

Dans sa réponse, Imam Cheikh Tidiane Cissé insistera beaucoup sur l’attachement que  Baaye Niass a toujours voué à Serigne Touba. « C’est à l’âge de 21 ans, fera-t-il remarquer, que Cheikh Ibrahima Niass a commencé à citer Serigne Touba dans ses écrits pour défendre l’homme noir. » Il apprendra à l’assistance que Baye était très lié au 1er khalife général des mourides Serigne Modou Moustapha mais aussi  à Serigne Fallou, à Serigne Bassirou et à Serigne Cheikh Ahmadou Mbacké Gaïndé  Fatma. « Il ressemblait beaucoup à Serigne Touba par son amour au Prophète Mohamed », poursuivra-t-il. « Ses relations avec Touba date de bien avant la création de Médina Baye. Il bouclera son discours par des remerciements et des prières à l’endroit de Serigne Mountakha, de Serigne Bassirou et de toute la délégation.



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire