Cameroun: Temps de guérison – Tout dépend de la gravité des symptômes


Estimée à deux semaines à plusieurs mois, la durée de convalescence dépend également des facteurs liés à l’âge et à l’état de santé des malades.

Heureusement, la grande majorité des personnes touchées par le Covid-19 se remet rapidement sur pied. Selon les spécialistes, 80% des cas de la maladie seraient bénins. Axel B. se compte aujourd’hui parmi les rescapés. Il lui a fallu presque un mois pour se réintégrer dans la vie sociale. « Après mon test positif, j’ai passé deux semaines à l’Hôpital de Djoungolo où je suivais un protocole de traitement bien strict. Après ce traitement, j’ai été testé négatif.

Le personnel soignant m’a demandé de regagner mon domicile où je devais être confiné pendant deux semaines encore avant de me tester à nouveau pour m’assurer que j’étais totalement guéri et commencer le travail », explique l’ancien malade. Pour Cyrille Mbang, la durée de la maladie a été plus longue. « J’ai passé un mois à l’hôpital. Etant diabétique, je n’ai pas eu de symptômes annonciateurs. Juste qu’une nuit, je ne pouvais plus respirer. J’ai été transporté d’urgence à l’hôpital et mis sous assistance respiratoire. Lorsque ma respiration s’est améliorée, j’ai encore suivi un autre traitement. J’ai retrouvé mon domicile au bout d’un mois passé à l’hôpital après avoir été testé négatif », confie le chef de famille de 60 ans.

Certains anciens malades de Covid-19 rencontrés adisent avoir fait deux à trois mois de traitement pour se débarrasser de ce virus pernicieux. C’est le cas de Mathurin M., 38 ans. Après avoir suivi un premier traitement d’un mois, le chef d’entreprise a été testé de nouveau positif. « Alors que j’étais déjà rentré chez moi après le premier traitement, j’ai dû encore repartir au centre de prise en charge pour suivre un nouveau traitement. Deux semaines plus tard, les résultats étaient négatifs avant que je ne rentre chez moi », explique l’homme qui prend désormais très au sérieux les mesures-barrières.

Pour les spécialistes, la durée de la maladie dépend de l’âge et de certains facteurs dont la gravité des symptômes. Les patients ayant une infection respiratoire ou un diabète par exemple, auront des symptômes qui dureront plus de 14 jours. Avec une toux qui peut persister plusieurs semaines, précise le Dr. David Nousié, médecin généraliste. « Lorsque les patients sont plus gravement atteints par la maladie, l’infection peut durer plus longtemps. Les personnes touchées par ces formes sévères sont hospitalisées. En l’absence d’un traitement spécifique, elles peuvent être placées sous assistance respiratoire pendant des mois », conclut notre source.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire