CENI : pour l’AFDC-A, la désignation de Ronsard Malonda est non “consensuelle” et “précipitée”


L’Alliance des Forces Démocratique du Congo et alliés (AFDC-A) du Sénateur Bahati Lukwebo rejette l’entérinement de la désignation de Ronsard Malonda, par l’Assemblée nationale, comme Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Elle parle d’une désignation “non consensuelle” et “précipitée” et accuse le bureau de l’Assemblé nationale d’être complice.

« Redoutant cette expérience malheureuse de confiscation de la volonté de notre peuple, AFDC-A dénonce et rejette la désignation non consensuelle et précipitée de Monsieur Ronsard Malonda, candidat des confessions religieuses minoritaires, à la présidence de la CENI en complicité avec le bureau de l’Assemblée nationale, en violation une fois de plus du règlement intérieur de la chambre basse du Parlement », lit-on dans la déclaration politique de la conférence des présidents de l’AFDC-A.

L’Assemblée nationale a entériné, le jeudi 2 juillet dernier, le procès verbal désignant Ronsard Malonda Ngimbi comme Président de la CENI.

L’UDPS, la coalition Lamuka, l’église catholique, l’église protestante, et les mouvements citoyens ont dénoncé cet entérinement par l’Assemblée nationale, accusant le Front commun pour le Congo (FCC) d’être l’instigateur de ce passage en force.

Ivan Kasongo



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire