Cameroun: Adamaoua – Le Mincom mobilise contre la stigmatisation


Un atelier de sensibilisation en faveur des professionnels des médias s’est déroulé du 1er au 2 juillet à Ngaoundéré.

C’est par différents canaux médiatiques que le ministère de la Communication veut changer la perception communautaire du Covid-19. Selon ce département ministériel, il y a urgence à développer une approche médiatique de communication sur le Covid-19. Ceci pour respecter certains principes des droits de l’Homme relatifs à la gestion d’une urgence sanitaire, et assurer la protection des personnes les plus vulnérables. L’atelier de sensibilisation auquel prenaient part les professionnels des médias issus des régions de l’Est, du Nord, de l’Extrême-Nord et de l’Adamaoua, visait à les outiller sur des techniques de communication. Des stratégies qui leur permettraient de conscientiser à leur tour les populations. « Dans le contexte de la pandémie à coronavirus, la sensibilisation et la prise de conscience doivent passer par les médias. Tous les médias doivent adopter une approche harmonisée et systématique de communication sur la pandémie », a souligné, Christine Barya Ndao, délégué régional de la Communication.

Pendant les deux jours de ces travaux organisés en partenariat avec l’Unicef, et Onu-Femmes, un accent a été mis sur la stigmatisation et la discrimination des malades du Covid-19. Ajouter à cela, la communication autour des personnes décédées du Covid-19 qui met à mal les principes de la vie privée et du secret médical. « Cette suspicion de la maladie ne favorise pas les actions du ministère de la Santé. Nous devrions plutôt accompagner psychologiquement les victimes », a relevé Yvonne Guemeni, chef de service de la direction de la Promotion de la santé au Minsanté. Pour ce faire, les professionnels des médias ont été outillés sur l’approche basée sur les droits de l’Homme, ses différents aspects et ses encadrements juridiques. Avec pour finalité la production des programmes. Pour clôturer cet atelier, le délégué régional de la Communication de l’Adamaoua, a appelé les médias à plus de professionnalisme en cette période de crise sanitaire.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire