Cameroun: CVUC – Section du Nord – Les grandes manœuvres


Réunis à Garoua le weekend dernier, des élus locaux investissent Abbo Aboubakar, maire de Bélel, comme candidat à la présidence de l’association.

Au départ, c’était une assemblée générale ordinaire de l’antenne régionale des Communes et villes unies du Cameroun (CVUC), section du Nord. A l’arrivée, c’est la candidature d’Abbo Aboubakar, maire de Belel dans l’Adamaoua, invité spécial de cette réunion qui est actée. Réélu récemment président régional CVUC-Adamaoua, l’intéressé n’est pas arrivé seul à Garoua. Il conduisait une forte délégation de maires (femmes et hommes) issus de plusieurs régions du pays. Outre l’édile de Mayo-Darlé, on a aperçu les maires de Kom-Yambetta, Bokito, Somalomo, Anfanloum, Dschang, entre autres.

C’est d’ailleurs le maire de Dschang, Jacquis Kemleu Tchabgou qui a présenté Abbo Aboubakar à l’assistance après une introduction de Yerima Dewa, maire de Pitoa (FSNC) et maître des cérémonies. Jacquis Kemleu a présenté Abbo Aboubakar comme le « maire du Cameroun ayant le meilleur profil pour diriger le bureau national des CVUC. Il a l’entregent, le carnet d’adresses. Il a travaillé sous trois Premiers ministres », a-t-il développé. La construction d’un Hôtel des Maires à l’image de l’Hôtel des députés, un siège pour CVUC, l’organisation d’un Forum national de maturation des projets, telles sont les ambitions immédiates de cette équipe en gestation et déjà en prcampagne. « Nous voulons faire des territoires des pôles de développement », a conclu Jacquis Kemleu Tchabgou.

La réunion a culminé avec la prise de parole du candidat potentiel. Abbo Aboubakar, par ailleurs PCA de Camrail, ne fait plus mystère de ses ambitions pour le trône des CVUC, structure qu’il entend « redynamiser ». Il souhaite « prolonger et accompagner le président de la République, Paul Biya, qui fait de la décentralisation un axe fort de sa politique. Le chef de l’Etat s’exprime avec passion quand il parle du développement local», a-t-il affirmé. L’assemblée générale était présidée par Julien Doumba, secrétaire général des services régionaux, représentant le gouverneur du Nord, empêché. Elle a connu la présence du maire de la ville de Garoua, le Dr Ousmaïla Mohamadou et de son collègue de Ngaoundéré Bobbo Salihou .



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire