Afro-club, le hit des platines avec Reniss, Hiro et Mula – RFI Musique


La Camerounaise Reniss.

© Newbell Music

L’Afro-Club présente la scène africaine de demain avec cette semaine dans le hit des platines Rosa Ree, Enposib & Phyllisia Ross, Fanny J, Adekunle Gold, Floby, Reniss, Hiro et enfin Mula.

La rappeuse et activiste féministe tanzanienne Rosa Ree de retour avec Kupoa
Figure majeure de la scène hip hop en Tanzanie, Rosa Ree connaît aussi un certain succès au Kenya, où elle a partiellement grandi. En novembre dernier, cette fervente activiste et défenseur des droits des femmes s’est retrouvée interdite de « toute activité musicale » suite à un clip avec le chanteur kenyan Timmy Tdat, Vitamin U, jugé pornographique par les autorités locales. C’est seulement en février 2020 que le contentieux a été réglé et la vidéo du titre a été remise en ligne sur YouTube dans une version éditée. Désormais libre de faire sa musique, l’artiste parle de la censure dont elle a été victime, de son féminisme et de ses projets à venir dans Kupoa. On est bien loin de ses débuts en 2016 sur le titre One Time.

Le groupe haïtien Enposib en pleine Overdose avec Phyllisia Ross 
Le groupe haïtien Enposib est de retour après la période de confinement avec leur toute nouvelle collaboration Overdose qui voit la participation de leur compatriote, la chanteuse Phyllisia Ross. Ce morceau kompa a été écrit par le leader vocal Medjy Toussaint, soigneusement orchestré et arrangé par le guitariste et choriste Nico. Une chanson d’amour qui parle d’un couple au bord de la crise de nerf due à un trop plein d’amour. Ce n’est pas un hasard si Enposib a décidé de sortir ce titre maintenant. Le nouvel album de la formation haïtienne Kama Sootra sortira le 25 juillet prochain avec pas moins de 14 titres et quelques prestigieux duos.

La Guyanaise Fanny J de retour après une pause maternité avec le titre Love (Que t’aimer)
Six mois après nous avoir mis en ligne l’excellent Il était une fois qui est aussi le single de son grand retour sur le devant de la scène, la chanteuse guyanaise a pris le temps de revenir avec Love (Que t’aimer) quelques jours seulement après avoir donné naissance à son troisième enfant. « Au fil des années l’amour m’a toujours montré la voie à suivre, je suis heureuse de vous faire découvrir Love » a écrit la chanteuse guyanaise dans le communiqué de presse. Une chanson qui, on l’espère, va sans aucun doute ensoleiller vos journées durant les vacances 2020. Pour Fanny J, c’est déjà le cas, à nouveau devenue maman, et comblée, pour la troisième fois le 19 juin dernier. Moment de bonheur qu’elle partage avec ses fans sur ses réseaux mais aussi avec son compagnon, le chanteur Warren.

Le Nigérian Adekunle Gold nous propose Something Different
La nouvelle chanson d’Adekunle Gold est sortie au mois de mai dans sa version audio et a très vite été repérée par les chasseurs de hits des playlist afro d’Apple Music. La sauce a pris et le tube s’est retrouvé en tête de plusieurs classements. L’arrivée du clip a été d’une grande aide pour l’époux de la chanteuse nigériane Simi. Something Different est effectivement quelque chose de totalement différent de ce à quoi l’artiste nous avait habitué, lui qui s’est fait une réputation dans la musique tradi-moderne de son pays. Il a fait un pas de plus dans l’afropop assumé. L’univers à la fois simple et mystérieux de ce nouveau clip nous met l’eau à la bouche pour son troisième album qui est très attendu.

Le Burkinabè Floby de retour avec la chanson afropop Je cours
Cela faisait quelques temps que Floby se faisait discret. L’artiste s’était enfermé en studio pour concocter ses nouveaux tubes. Floby, appelé affectueusement « le papa des orphelins » à Ouagadougou en raison de sa grande générosité  envers les plus démunis, vient d’écrire une ode à la vie et à l’encouragement dans laquelle il transmet sa vision utopiste et idéaliste de la fraternité universelle. C’est le propos de son nouveau titre Je cours dans lequel le rappeur affirme son engagement et sa témérité dans ses projets de vie, quelques soient les circonstances et au péril de sa vie. Il en profite également pour rendre hommage à son pays le Burkina Faso dont il est très fier.

La Camerounaise Reniss poursuit sur sa lancée makossa vintage avec Nyama Nyama
Après nous avoir agréablement surpris avec Commando au mois de mai dernier, Reniss récidive avec Nyama Nyama, nouvel extrait de son album Nzo. La chanteuse camerounaise a fait le choix de se tourner vers les rythmiques des années 1970-1980, la grande époque du Makossa où percussion, guitare et synthés rythmaient les pistes de danse. L’ambiance est forcément au rendez-vous et toutes les générations peuvent s’y retrouver tant nous avons été bercés par ces rythmes entrainants. Il faut avouer que le très jeune public de la chanteuse, risque d’être un peu déstabilisé. Quoiqu’il en soit, Reniss a donné la couleur de l’album Nzo que nous avons hâte d’écouter dans on intégralité. Dans Nyama Nyama, la jeune femme tente de séduire son homme en lui faisant comprendre que côté cuisine il sera comblé, lui, ses frères et soeurs ainsi que leurs futures enfants car elle est un cordon bleu.

Le Congolais Hiro a choisi la rumba pour faire sa déclaration à sa Motema
L’éternel amoureux et artiste plus que prolifique est de retour. Hiro qui n’a pas vraiment chômé ces derniers temps enchaîne rapidement après sa collaboration avec le DJ brésilien Gabriel Do Borel sur le titre Mi Amor. Il parle encore d’amour, mais cette fois il a quitté le rythme latino pour celui du Congo. Quoi de mieux que la rumba congolaise pour faire une déclaration à sa belle dans la pure dramaturgie africaine, le tout chanté en lingala. Une chanson co-produite par Sam Heaven et DJ Merco paru le 19 juin dernier dans la réédition de l’album Erratum dont la première publication date de juin 2019. Une belle façon pour le coach de The Voice Afrique de célébrer ses 29 ans le 14 juillet prochain avec les 7 titres inédits de cette nouvelle sortie.

La chanteuse ivoirienne Mula affirme avec assurance qu’elle détient les clés du Paradis
Mula, tout juste 21 ans, mais déjà beaucoup de talent. Habituée des covers en tout genre depuis 2017, année durant laquelle elle fait une reprise de Dajdu et Singuila qui la fera remarquer auprès du public et des professionnels, La jeune chanteuse a su se faire un nom grâce à la puissance des réseaux sociaux. Premier contrat chez Soul Squad Music, Mula ne perd pas son énergie et continue d’enchaîner les reprises d’artistes tels que Fally Ipupa, Meiway, Fanny J, Bob Marley ou encore Whitney Houston. C’est là que le célèbre producteur capverdien José Da Silva la remarque et lui propose de rejoindre l’écurie Sony Music. 2020 sera l’année de son lancement officiel avec Paradis, un clip haut en couleur tourné en Afrique du Sud et produit part Willy Djeys et Patrice Anoh. À la fois afro, zouk, r’n’b et kizomba, Paradis a tout d’un tube des vacances. Mula a plus d’une corde à son arc et on a hâte de découvrir la suite.

Tous les titres de cette sélection sont à écouter dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et à regarder sur YouTube avec RFI Musique.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire