Cameroun: Négociations sécessionnistes-Gouvernement – La rencontre de Mvolye Yaoundé a-t-elle eu lieu ?


L’affaire des séparatistes anglophones du NOSO prend une nouvelle tournure, sous forme de serpent de mer. La presse annonce une rencontre entre les leaders Ambazoniens et les représentants du gouvernement conduits par Maxime Eko Eko, le Directeur General de la Recherche Extérieure.

Equinoxe Tv, basée à Douala est affirmative. Cette rencontre a eu lieu Jeudi 2 juillet à Mvolye Yaoudé. Un post attribué à Sissuku Ayuk Tabe, le leader sécessionniste confirme sans trop de précision cette information. Et l’essentiel de la presse est laconique sur le sujet. A l’instar du journal Intégration qui parle de « La vengeance du pardon». Le coordonnateur national et son adjoint ont partagé les piliers du plan présidentiel pour la reconstruction et le développement (PPRD) avec des populations des deux régions anglophones. En toute discrétion, Yaoundé avance ses pions. Maxime Eko Eko, le patron des services spéciaux du pays en grand artificier des tractations entre l’exécutif et les leaders séparatistes. Le Journal Défis actuels va dans le même sens « Pouvoir et séparatistes ouvrent les négociations ».

Ayuk Tabe le leader séparatiste a annoncé l’ouverture des discussions avec les autorités de Yaoundé en vue d’un cessez-le-feu dans les régions anglophones. Pour Emergence, « Paul Biya négocie avec les Ambazoniens ». Une rencontre a eu lieu entre les leaders sécessionnistes actuellement en prison et le camp gouvernemental. Des oppositions au sein du camp séparatiste.

Sur le sujet, dans un communiqué rendu public, le ministre de la communication, porte-parole du Gouvernement est plutôt nuancé « Le gouvernement de la République porte à la connaissance de l’opinion, que l’information diffusée dans les réseaux sociaux, sur la tenue le 02 juillet 2020, de négociations entre une délégation gouvernementale et des sécessionnistes en instance de jugement, n’est pas conforme à la réalité ». Tout en réaffirmant les dispositions du gouvernement en faveur de solutions pacifiques à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Une information relayée par le Pélican, un journal paraissant à Yaoundé. Situation dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest : « Le gouvernement de la République réitère l’offre de paix du chef de l’Etat, Paul Biya ».

C’est l’une des informations à retenir du communiqué du gouvernement publié hier 06 juillet 2020 par le Ministre de la Communication, porte-parole de ce gouvernement, René Emmanuel Sadi. Dans ce document, il est clairement indiqué que le gouvernement lance de nouveau un appel aux groupes armés pour qu’ils cessent les atrocités contre les populations ainsi que la destruction des infrastructures de développement…



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire