Bukavu : la répression par la police d’une manifestation des médecins fait un blessé


Une personne a été blessée au cours de la marche, ce mercredi 8 juillet, des médecins qui se disent non primés et mécanisés dans la ville de Bukavu. Partie de la place Munzihirwa en plein centre-ville, la marche a été dispersée aux alentours du Feu-rouge en direction de Labotte au gouvernorat de province.

« Nous avons commencé notre marche, en blouse blanche, cache-nez, distanciation sociale, avec nos solutions hydro alcoolisées. Après près de deux kilomètres de notre marche, la police s’est interposée et a tiré des balles à caoutchouc et des gaz lacrymogènes pour nous disperser et une consœur a été blessée au niveau du mollet », a déclaré à ACTUALITE.CD, le docteur Moïse Byamungu, un des manifestants.

Ces médecins non primés avaient un mémorandum à déposer au gouverneur de la province mais ne sont pas parvenus à le faire. Dans plusieurs autres provinces, pareilles manifestations ont été organisées pour la même cause. 

Justin Mwamba



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire