Angola: Le secteur de la culture légalise les thérapeutes traditionnels


Mbanza Kongo(angola) — Le directeur du Bureau provincial de la culture, du tourisme et de la jeunesse et des sports de Zaire, Nzuzi Makiese, a annoncé ce jeudi, à Mbanza Kongo, qu’il était en cours depuis le début du mois, un processus de légalisation de l’exercice de la médecine traditionnelle dans la région.

S’adressant à la presse, la responsable a informé que l’enquête sur le nombre de thérapeutes traditionnels en activité est en cours, en vue de l’attribution de documents qui leur permettront d’exercer leur profession.

Selon la directrice, qui s’exprimait à l’issue d’une réunion de sensibilisation avec des thérapeutes et des représentants des églises traditionnelles de Mbanza Kongo, a dit que ce travail, toujours sans date de fin, se déroule en partenariat avec l’organisation locale des guérisseurs traditionnels.

Elle a défendu à l’occasion la nécessité de former ces professionnels par des membres plus aptes et expérimentés, afin de maîtriser les propriétés thérapeutiques des produits d’origine minérale, végétale et animale, utilisés dans le traitement de diverses pathologies.

La responsable a estimé qu’il était essentiel de créer des centres appropriés pour l’exercice de la profession, au lieu de résidences, devant être doté de moyens de biosécurité contre le Covid-19, en respectant les mesures de protection individuelle et collective contre la pandémie.

D’autre part, il a attiré l’attention sur le fait que les thérapeutes traditionnels s’abstiennent de pratiques qui contribuent à l’éclatement des familles, en évitant les accusations de sorcellerie et de cupidité.

Le coordinateur de l’organisation philanthropique des thérapeutes traditionnels à Zaire, Sebastião Manuel Kuanguluka, a déclaré que l’association contrôle 171 membres au niveau de la municipalité de Mbanza Kongo.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire