Cimetière royal de Soumiaga : Abdoul Karim Sango pour son inscription sur la liste du patrimoine national culturel


Le ministre de la culture, des arts et du tourisme Abdoul Karim Sango a visité le jeudi 09 juillet 2020, le cimetière royal de Soumiaga, près de Ouahigouya dans la région du Nord. C’est un lieu de sépulture qui reçoit exclusivement depuis le 15e siècle, les dépouilles des rois du Yatenga.

Il n’est pas coutumier de se rendre dans des circonstances heureuses au cimetière. Mais, le jeudi 09 juin, le ministre de la culture est allé visiter le cimetière royal de Soumiaga. C’est un site de deux hectares où reposent les 25 derniers rois qui se sont succédé sur le trône du royaume du Yatenga. Pour Abdoul Karim Sango, c’est un lieu hautement symbolique. Il dira que c’est une partie importante de l’histoire de ce grand royaume qui repose dans ces lieux. Il est donc venu se prosterner pour rendre hommage aux illustres disparues.

Le ministre a souligné qu’en valeur culturelle, ce lieu permet de maintenir le lien entre les vivants et les différentes personnalités. Cela permet de garder un souvenir de ce que ces personnes ont été et réalisé. Au regard de son importance, Abdoul Karim Sango envisage son inscription au patrimoine national culturel. Ce qui va lui permettre de bénéficier de tous les égards. A certains endroits, des murs sont tombés. Le ministre s’est engagé à réparer cela.

Le chef du village et le ministre de la culture devant la première tombe

La visite du premier responsable de la culture est saluée par les garants de la tradition dans le village. Le Naaba Zende, chef du village de Soumiaga a tenu à remercier le ministre. Il a laissé entendre que lui-même chef s’est engagé à la promotion des valeurs culturelles. Selon lui, l’on doit les transmettre aux jeunes générations. Son message est déjà entendu par les femmes de son village. Depuis un moment, divisées en six groupes, deux fois par mois, elles animent en musique traditionnelle les quartiers.

Naaba Zende de Soumiaga souhaite la création d’un musée dans son village

Le village a beaucoup de projets, mais, les moyens manquent. Naaba Zendé souhaite par exemple construire un musée dans le village. Cela permettra selon lui de transmettre des informations sur les valeurs, le respect de la tradition aux enfants et aux jeunes. Le village de Soumiaga a une grande importance dans le royaume du Yatenga. C’est un lieu incontournable. Tout roi du Yatenga doit y passer un moment lors des rites de son intronisation. Une fois cet acte accompli, le roi ne devrait plus jamais y remettre les pieds sous peine de mort.

Seule sa dépouille y revient pour son ensevelissement.

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire