L’emprunt obligataire par appel public à l’épargne clôturé avec succès


A travers un communiqué de presse, l’on confie que l’opération qui constitue à date la plus importante émission obligataire par une société privée de la région a connu un vif succès auprès des investisseurs et a été sursouscrite à plus de 120%. Aussi, indique le document, les obligations ont été placées auprès d’investisseurs au Sénégal (39%), de la région Uemoa hors Sénégal (38%) et hors région Uemoa (23%).
Il est souligné dans la foulée que la date de jouissance est fixée au 16 juillet 2020 et la cotation des titres devra intervenir au niveau de la Brvm dans les semaines qui suivent ainsi que le dépôt de la demande d’admissibilité au refinancement de la Bceao.

Le directeur général de la Sonatel a exprimé la satisfaction du Groupe. En ce sens, Sékou Dramé a dit « remercier au nom de Sonatel tous les investisseurs qui ont fait confiance aux femmes et aux hommes du groupe avec cette sursouscription malgré le contexte mondial difficile lié à la pandémie Covid-19 ». L’engagement est pris pour réussir ensemble notre mission par l’atteinte des objectifs fixés et la fructification de ces placements massifs ».

Pour sa part, le directeur général de la Société de gestion et d’intermédiation , Impaxis Securities , arrangeur et chef de file de l’opération a indiqué que « le groupe Impaxis remercie Sonatel pour la confiance témoignée et la mobilisation de ses équipes pour une exécution sans faille de cette transaction majeure ».

Pour Ababacar Diaw, la diversité des investisseurs (avec les banques commerciales représentant moins de 20%) témoigne de leur perception sur la solidité financière de l’émetteur et la cohérence de sa stratégie. Cette transaction ouvre, selon lui, la voie à d’excellentes perspectives pour le développement du marché financier régional et le financement du secteur privé de la région.

Le document rappelle que l’opération a été agréée par l’Autorité du marché financier régional (Amf Umoa) sous le visa numéro : EOP/20-01 pour une période de souscription devant aller du 15 juin au 15 juillet 2020. Elle donne lieu  à l’émission de 10 000 000 obligations dématérialisées au prix unitaire de 10 000 FCFA. « Cet emprunt sera amorti sur une maturité de 7 ans à un taux d’intérêt brut de 6,50 % par an », explique le communiqué.
Bassirou MBAYE



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire