Algérie: Marchandises-prix – Baisse de 14,3 % à l’exportation, hausse de 1,3 % à l’importation au 1er trimestre 2020


ALGER -Les prix à l’exportation des marchandises en dinars, hydrocarbures compris, ont enregistré une baisse de 14,3%, durant le 1er trimestre 2020 et par rapport à la même période en 2019, au moment où les prix à l’importation affichaient une légère augmentation 1,3%, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

La baisse de l’Indice des valeurs unitaires (IVU) à l’exportation des marchandises (prix à l’exportation) s’explique, essentiellement, par une baisse de 14,8% des prix des hydrocarbures et une baisse également des prix des exportations des produits hors hydrocarbures (PHH) de 8% durant la même période de comparaison, selon l’Office.

Les exportations algériennes ont connu une baisse de 27% pour totaliser 814,5 milliards de DA sur les trois premiers mois de l’année en cours contre 1.116,5 milliards de DA à la même période de l’année précédente, a détaillé la même source.

Les importations se sont élevées à 1.099,3 milliards de DA au 1er trimestre 2020 contre 1.344,5 milliards de DA au cours de la même période en 2019, enregistrant ainsi une baisse en valeurs courantes de 18,2%.

Lire aussi: Commerce extérieur: déficit de 1,23 milliard usd les 2 premiers mois de 2020

L’évolution haussière (1,3%) de l’indice des prix à l’importation, elle a été tirée, essentiellement, par les huiles graisses et cires d’origine animale ou végétales (+13,8%), les machines et matériels de transport (+6,2%), boissons et tabacs (+3,4%) et les produits alimentaires et animaux vivants avec (+2,3%).

Par ailleurs, d’autres groupes de produits ont connu des baisses de leurs prix à l’importation.

Ces évolutions enregistrées ont conduit à un « creusement » du déficit commercial qui passe de 228 milliards de DA au 1er trimestre 2019 à 284,8 milliards de DA à la même période 2020.

Ces résultats du commerce extérieur ont fait baisser le taux de couverture des importations par les exportations de 83% à 74,1% durant la même période de comparaison.

L’Office a signalé que les données des trois premiers mois de l’année en cours, ainsi que celles de l’année 2019 sont provisoires.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire