Ile Maurice: SBM – Exit pour des directeurs


Depuis l’annonce de la Banque de Maurice (BoM) réclamant la recomposition des boards de la SBM, les choses pourraient se précipiter assez vite. Tout laisse croire que l’étau se resserre autour de ceux qui ont été reconduits à leur poste. Et ce bien que leur responsabilité soit engagée à différents degrés au moment de l’éclatement des scandales en question.

Ainsi, au niveau de la SBM Holdings Ltd, il y a trois directeurs indépendants qui sont restés en poste. Ils sont Roodesh Muttylall, qui est aussi Finance Corporate Head d’Air Mauritius ; le Britannique Andrew Bainbridge, qui a été Group CEO pendant quelques mois, Sharon Ramdenee, CEO du groupe Agilis, en poste depuis 2018 et Subhas Thecka, qui y siège depuis 2017.

Par ailleurs, si on se réfère aux critères de la BoM selon lesquels les nominés aient une connaissance de la chose bancaire, on peut compter sur les doigts d’une main ceux, nouvellement nommés, qui pourront garder leur poste. La question se pose donc pour le représentant du PMO, Jean Paul Arouff, ancien journaliste, et Patrice Robert, du groupe IBL… Quant à la SBM Bank, si finalement Nayen Koomar Ballah, chef du service civil, a été remplacé par Mohit Dhoorundhur, ex-secrétaire permanent au ministère des Finances, en mars 2020, on remarque que d’anciens directeurs ont conservé leur poste, suivant le renouvellement du board avant le confinement. Il s’agit de Philippe Ah-Chuen et de Rishikesh Hurdoyal, de même qu’Abdool Namdarkhan et C. P. Balanchandran.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire