Au moins 11 morts au cours des manifestations contre le président IBK depuis vendredi.


La liste des victimes des manifestations en cours au Mali s’est allongée. Alors que le Premier ministre Boubou Cissé a reconnu hier la mort d’au moins quatre personnes, un nouveau bilan fait état de 11 décès et 125 blessés depuis vendredi.

Selon le site nordsudjournal.com lu à Dakaractu, l’hôpital Gabriel Touré a enregistré 07 morts alors que les communes 5 et 6 ont respectivement déploré 03 et 01 mort.

Malgré la dissolution de la Cour constitutionnelle par le président Ibrahim Boubacar Keïta et le message de Mahmoud Dicko à l’intention des jeunes du mouvement 05 juin, les affrontements se sont poursuivis ce dimanche 12 juillet.

La permanence du parti présidentiel a été saccagée alors que des jeunes ont été aperçus en train d’ériger des barricades dans certains quartiers de la capitale. C’est dire que la situation est loin d’être revenue au calme au Mali.



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire