bientôt la sortie de crise – GABONACTU.COM


Africa N°1 : bientôt la sortie de crise

Le siège des locaux d’Africa n°1 à Libreville © D.R

 

Le ministre d’Etat en charge de la Communication, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, a donné lundi des instructions fermes à la commission technique et interministériel pour examiner en urgence et en profondeur la situation de crise que traverse Africa N°1. La radio panafricaine doit impérativement revenir, selon le membre du gouvernement à l’Etat gabonais.

« Nous voulons maintenir et conserver cet outil de communication qu’est Africa N°1. Nous restons convaincu que nous pouvons récupérer valablement cet outil », a affirmé le ministre de Mboumbou Miyakou

La commission aura un mois de travail. Elle aura pour objectif de travailler à la liquidation de cette radio de façon définitive et de créer une nouvelle radio sur les cendres de l’actuelle radio en déliquescence.

Le ministre a par ailleurs indiqué que le gouvernement prendrait toutes ses dispositions pour que la situation des agents de cette société soit prise en compte.

« J’avais rassuré à nos interlocuteurs (agents de la radio) de la volonté du gouvernement d’arrivé à une situation de gagnant gagnant aussi bien pour le personnel d’Africa N°1 et pour l’Etat gabonais », rassure M. Mboumbou Miyakou.

Les agents d’Africa N°1 cumulent près de 20 mois d’arriéré de salaire.

Privatisé en 2008 et racheté par la Lybie, la radio Africa n°1 n’a pas réussi à retrouver son lustre d’antan. Le principal acquéreur la Libye s’est retrouvé empêtré dans une guerre fratricide au lendemain du décès du guide libyen Mohamad Kadhafi en 2011.

Créé en 1983, Africa n°1 a fait revers des milliers d’auditeurs africains à travers la planète. Elle a commencé sa descente aux enfers au milieu des années 2000 suite au retrait de la France dans le capital de cette entreprise.

 

 

Eudes Rinaldy leboukou

 





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire