Cameroun: Transformation du bois – Soutien aux opérateurs de Douala


Le ministre des Forêts et de la Faune a visité jeudi et vendredi des entreprises en proie à une conjoncture difficile.

Le ministre des Forêts et de la Faune (Minfof), Jules Doret Ndongo, a visité diverses entreprises spécialisées dans la transformation du bois ces jeudi 9 et vendredi 10 juillet 2020 à Douala. Le Minfof, qu’accompagnait notamment le gouverneur de la région du Littoral, a rappelé que le contexte sanitaire actuel, marqué par la pandémie du coronavirus, a un impact négatif sur l’activité économique. Les opérateurs de la filière bois ne sont pas épargnés.

Jeudi dernier, lors de la première étape de cette descente qui l’a conduit dans la zone industrielle de Bonabéri, le Minfof a visité une usine dont les responsables ont relevé une relative baisse dans leur capacité de transformation actuelle, « en raison de la crise sanitaire ». Cela dit, l’entreprise a pris des mesures pour « sauvegarder les emplois ». Une option que le gouvernement va appuyer, a déclaré le ministre Jules Doret Ndongo, « afin que le secteur des forêts soit préservé ».

Le Minfof a ensuite expliqué que sa descente, qui était « une mise en conformité » avec des instructions du chef de l’Etat demandant aux ministres de rester au contact des entreprises de leur secteur, visait aussi à recueillir d’éventuelles doléances. Ainsi, les opérateurs, que ce soit dans la zone industrielle de Bonabéri ou celle de Bassa, ont pu dire à leur hôte ce qu’ils pensaient des mesures gouvernementales prises pour l’accompagnement des entreprises dans la conjoncture actuelle. Voire, suggérer d’autres mesures qu’elles jugeraient plus efficaces encore.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire