Algérie: Décès du musicien et chef d’orchestre châabi Mohamed Ferkioui


Alger — Le musicien et chef d’orchestre châabi, Mohamed Ferkioui, élève de Hadj Mhamed El Anka qui a inspiré le projet de l’orchestre et du film documentaire « El Gusto », est décédé mercredi à Alger, à l’âge de 80 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches.

Né en 1940 à Alger, Mohamed Ferkioui avait fait ses premiers pas dans la musique au sein de l’association « El Fekhardjia » avant d’intégrer la première classe de musique châabi dirigée au conservatoire d’Alger par Hadj Mhamed El Anka. Il a également fait partie, très jeune, de la troupe du cardinal en qualité d’accordéoniste puis de chef d’orchestre à la fin des années 1950.

Installé dans l’atelier de son père dans la basse Casbah, Mohamed Ferkioui a été la catalyseur du projet « El Gusto » lors de sa rencontre avec l’architecte algéro-irlandaise Safinez Bousbia en 2003 qui s’efforce de réunir les musiciens algérois, juifs et musulmans ayant fait partie de l’orchestre et de la classe du cardinal au début des années 1950.

Cette aventure s’est finalement soldée par un film documentaire primé à l’étranger, l’enregistrement d’un album et une tournée internationale qui a emmené la troupe dans des pays comme la France, le Maroc, la Tunisie, la Suisse, la Belgique, les Etats-Unis ou encore les Pays-Bas.

Mohamed Ferkioui sera inhumé demain jeudi à Ain Naâdja au cimetière d’El Malha.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire