Arab News, la nouvelle arme du soft power saoudien pour conquérir les francophones – Jeune Afrique


Les tombes du site archéologique d’Al-Hijr, à Madain Saleh. © Eric Lafforgue/AFP

Deux ans après l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le groupe de médias détenu par la famille royale saoudienne lance Arab News en français pour renouer avec les francophones et redorer l’image du royaume. 


Après Arab News Pakistan en 2018 et Arab News Japon en 2019, le pouvoir saoudien a lancé, à l’occasion de la fête nationale française, le 14 juillet, la troisième édition numérique internationale du principal quotidien panarabe de langue anglaise, Arab News, en francais.

Propriété de la famille royale, le média saoudien porte le point de vue de Riyad et se veut la voix d’une Arabie saoudite « ouverte et moderne », selon la vision du prince héritier Mohammed Ben Salmane.

C’est le président de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh, qui a annoncé le lancement officiel du site lors d’un webinaire. « Guelleh est aussi francophone, il est donc un bon lien entre la France et le royaume. Et les Saoudiens disposent d’une grande influence sur lui », explique Quentin de Pimodan, analyste au Research Institute for European and American Studies (RIEAS). Ce spécialiste du Golfe rappelle également que « la plus grande base militaire française à l’étranger se trouve dans les eaux territoriales de Djibouti ».





jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire