« Je suis l’héritier de Sitteu… Le titre de roi des arènes j’irai le chercher… »


L’autre phénomène de la banlieue, le lutteur Liss Ndiago, rêve en grand. Après ses débuts tonitruants dans la lutte simple puis dans la lutte avec frappe, le petit prodige dont la renommée dépasse largement son palmarès à peine étoffé, se voit déjà comme le successeur du prince de la banlieue : Sitteu. « Je suis l’héritier de Sitteu… Le titre de roi des arènes j’irai le chercher…  » Une grande ambition assumée par l’un des grands espoirs de la discipline qui s’est entretenu sans langue de bois avec Buur Guéweul…







Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire