Cameroun: Ebolowa – Un nouveau centre d’isolement inauguré


La structure, inaugurée vendredi dernier par le ministre de la Santé publique, se trouve dans l’enceinte de l’hôpital régional d’Ebolowa.

C’est un nouvel outil d’isolement et de prise en charge des patients, qui vient d’être inauguré à l’hôpital régional d’Ebolowa. La visite, vendredi dernier, du ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachi, accompagné du secrétaire d’Etat Alim, Hayatou, en charge des épidémies et pandémies, avait un double objectif : inaugurer le nouveau centre d’isolement et de prise en charge des patients de la Covid-19 et évaluer l’état d’avancement du chantier du centre hospitalier régional de Ngalan. Au cours de cette descente sur le terrain, les deux membres du gouvernement avaient à leurs côtés, le gouverneur Félix Nguélé Nguélé et tous les responsables de la santé du Sud. Le ministre a exhorté les populations, au port systématique du masque et au respect scrupuleux des toutes les autres mesures-barrières.

Le centre d’isolement inauguré est situé dans l’enceinte de l’hôpital régional d’Ebolowa. C’est un bâtiment moderne qui respecte, selon le Dr Vincent de Paul Elanga, directeur de l’hôpital régional, les normes de la prise en charge des patients hautement contagieux. Il a un circuit réservé aux patients et un pour le personnel soignant avec une capacité de 24 lits individuels. Ce nouveau centre vient s’ajouter à celui des logements sociaux de Ngalan, qui rentre dans les investissements du Plan d’urgence triennal (PLANUT), décidé par le chef de l’Etat et, qui accueille, depuis peu, de nombreux patients atteints du Coronavirus à Ebolowa.

La descente du Minsanté intervient alors que le Sud mène une double bataille sanitaire notamment contre le Covid-19 et le choléra. La région a fort à faire sur le plan sanitaire, avec plusieurs foyers ouverts. D’abord celui du Coronavirus qui pointe à ce jour, plus de 543 cas confirmés. Heureusement, la prise en charge des patients devrait ostensiblement s’améliorer avec la mise en service du centre d’isolement inauguré, qui vient s’ajouter aux trois autres agréés dans les trois autres départements du Sud. A cela, il faut ajouter, les 36 sites de test rapide disséminés dans le Dja-et-Lobo, l’Océan, la Mvila et la Vallée-du-Ntem. Puis, le cas du choléra avec quatre foyers déclarés dans l’Océan et trois dans le Dja-et-Lobo, pour près de 100 cas relevés dans les deux départements.

S’agissant du Centre hospitalier régional, le chantier tire vers la fin. Les travaux sont réalisés à un peu plus de 95%. Il pourrait, selon l’ingénieur de contrôle, être opérationnel dès le mois d’octobre prochain.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire