Affaire de l’attentat de 1994 au Rwanda: l'analyse de l’historien français François Robinet




Le 3 juillet dernier, la Cour d’appel de Paris confirmait le non-lieu dans l’affaire de l’attentat de 1994 contre l’avion du président rwandais Juvénal Habyarimana, attentat considéré comme le déclencheur du génocide. La justice française lève donc les poursuites contre les proches de l’actuel président rwandais Paul Kagamé. Après cette décision rendue à huis clos, RFI a pu consulter cet arrêt, où l’on peut lire les motivations des juges. L’analyse de l’historien François Robinet, spécialiste du Rwanda et des relations franco-rwandaises.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire