Afrique Centrale: Zone Cémac – Suppression des frais du roaming dès janvier 2021


À partir du 1er janvier prochain, les citoyens des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale(Cémac) en déplacement à l’intérieur de la sous-région auront accès aux services mobiles, entre autres, appels, SMS et internet, sans changer de carte Sim et frais supplémentaires.

Les six pays membres de la Cémac se sont accordés sur un cadre légal visant la diminution du coût de communication. Un projet de règlement communautaire relatif à l’itinérance et aux tarifs sur les réseaux de communication en vue de la mise en place d’un réseau unique en Afrique centrale a déjà vu le jour. Le coût de communication connaîtra une baisse sensible dans les prochains mois avec la suppression du roaming.

Pour donner un coup d’accélérateur au processus d’intégration, la Cémac entend également s’appuyer sur les télécommunications. « Il serait judicieux pour les États membres de la Cémac de ne pas rater la date butoir du 1er janvier 2021 pour l’opérationnalisation de la suppression des surcoûts sur l’itinérance mobile. Cela pour booster les efforts d’une relance économique dans la sous-région dans un monde post-Covid-19 », précise un communiqué de la Cémac daté du 1er juillet dernier.

En effet, le projet de règlement communautaire relatif à l’itinérance et aux tarifs sur les réseaux de communication a été validé par les ministres des Télécoms, conformément à la volonté exprimée par les chefs d’Etat de la sous-région. Il est désormais question que le bureau sous-régional pour l’Afrique centrale de la Commission économique pour l’Afrique veille à la mise en œuvre de ce projet intégrateur.

La suppression des frais de roaming sera bénéfique aussi bien au niveau de la productivité, de la diversification des services, qu’au niveau de l’accroissement du volume des échanges intra-africains. « Cette étape décisive constitue un outil de communication sans frontière et un vecteur d’intégration régionale susceptible d’améliorer de façon significative la vie au quotidien des citoyens en déplacement dans la zone Cémac et, conséquemment, une opportunité de renforcement de la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux », a-t-on appris de la même source.

À noter que la nouvelle réglementation communautaire portant suppression des frais d’itinérance sur les réseaux de communication mobile ouverts au public a été approuvée fin février dernier, à Douala, par les ministres en charge des Télécommunications, en lien avec le Programme économique régional 2017-2021.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire