Algérie: Nouveau programme économique – Le rôle capital de l’administration douanière souligné


Alger — Le Directeur général (DG) des Douanes, Noureddine Khaldi a mis en avant mardi le rôle de son administration dans la concrétisation du nouveau programme économique, citant notamment l’amélioration du service public et la lutte contre les crimes économiques.

« Les futurs défis économiques à relever dans le cadre du nouveau programme économique requièrent de l’administration douanière de lutter, avec détermination, dévouement et responsabilité, contre toutes formes de crimes transfrontaliers, notamment ceux liés à la sécurité et santé publiques ou encore aux moyens matériels », a indiqué M. Khaldi dans une allocution lue en son nom par le Directeur des études à la DG, Djamel Brika, lors de la cérémonie d’installation des chefs d’inspections divisionnaires des Douanes.

Il s’agit, en effet, de procéder « d’une part, au blocage de l’accès des produits prohibés, et d’autre part, à la lutte contre la surfacturation », a-t-il précisé.

Une opération qui intervient dans le cadre du dernier mouvement partiel périodique décidé par la DG des Douanes, ayant touché 27 inspections divisionnaires au niveau de divers ports, aéroports et frontières.

Ce mouvement se veut, selon M. Khaldi, « un nouveau départ » en matière de gestion des services douaniers, visant à renforcer voire réhabiliter le service public, d’abord en étant à l’écoute des citoyens, puis en procédant à l’éradication de la bureaucratie et à la lutte contre toute forme de pratique négative.

Aussi, a-t-il dit, cette « nouvelle dynamique » ambitionne d’assoir une « transparence totale » en matière de nomination aux fonctions supérieures de ce corps, en veillant au respect des normes de compétence, de rendement, et de sens des responsabilités.

Il est question aussi selon le DG des douanes de nommer des cadres respectueux de l’éthique professionnelle, des lois de la République et soucieux de la préservation des deniers publics.

Intervenant à l’occasion, l’inspecteur général des services de douanes, Zoubir Allaoui a affirmé que ce mouvement vient appuyer les efforts consentis en matière de traitement douanier des marchandises et des passagers, l’objectif étant de parvenir à davantage de rigueur en matière de contrôle, hisser les performances des agents douaniers, et protéger l’économie nationale par la lutte contre la fraude, la contrebande ainsi que les crimes transfrontaliers.

Le même responsable a souligné, par là même, la conjoncture sanitaire exceptionnelle que traverse le pays ainsi que les défis économiques actuels qui exigent la mobilisation de tout un chacun en vue de d’accomplir davantage de réalisations en terme de recouvrement fiscal, de lutte contre la fraude, la contrebande et le transfert illicite de l’argent, ainsi que l’amélioration du service public.

La cérémonie d’installation s’est déroulée en présence des représentants des assemblées élues locaux, les autorités judiciaires, sécuritaires et militaires, outre les entreprises économique partenaires au niveau du Port d’Alger et les associations professionnels et les cadres douaniers.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire