Apport du PNUD, Gitega souhaite plus d’efforts – IWACU


Le gouvernement burundais se dit satisfait de l’appui du PNUD en matière de résilience économique. Il souhaite néanmoins plus d’engagement pour la pérennisation des acquis.

« Le PNUD est présent dans le secteur économique et dans les domaines porteurs de croissance, dans les secteurs sociaux comme la santé, la sécurité sociale et des mécanismes de résilience aux catastrophes qui surviennent dans le pays. Dans tous ses domaines d’intervention, le gouvernement ne fait qu’apprécier. Les réalisations sont palpables », Bonaventure Ninteretse, directeur général de l’économie au ministère des Finances.

C’était ce mardi 21 juillet lors de la présentation de la revue semestrielle du plan annuel intégré 2020 du PNUD.

Néanmoins, le pari n’est pas gagné d’avance. M. Ninteretse appelle cette agence onusienne à redoubler d’effort pour que le développement durable atteigne véritablement le peuple burundais. « Des améliorations restent à désirer. Il faut que le PNUD redouble d’effort pour une durabilité de ses projets auprès du peuple bénéficiaire ».

Selon la représentante résidente du PNUD au Burundi, cette revue trimestrielle permet d’analyser la mise en œuvre des projets et programmes du PNUD dans le cadre de la mise en œuvre du programme pays du PNUD pour la période 2019-2023.

Quant à la pérennisation des projets, elle rappelle l’apport de l’expertise auprès du gouvernement et l’alignement de ses projets au programme national (PND 2018-2027). L’appui consistant est également apporté dans la mise en œuvre des plans communaux de développement communautaires PCDC en sigle.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire