Cameroun: Ngaoundéré – Les comités de vigilance impliqués


Des matériels de travail et des kits de protection pour le respect des gestes-barrières ont été remis le 18 juillet dernier dans la cour du lamidat.

En plus de la lutte pour le maintien de la paix et de la sécurité sociale dans les différentes zones du département de la Vina, les comités de vigilance ont reçu une autre mission : celle de lutter contre la pandémie à coronavirus. Au regard de leurs actes positifs dans l’encadrement de la population, le lamido de Ngaoundéré, Sa Majesté Mohamadou Hayatou Issa, leur a offert des des kits de protection contre le Covid-19 et du matériel de travail pour mieux accomplir leurs missions.

Le package était constitué d’outils pour le lavage des mains, de masques de protection et de cartons de savon. Et pour leurs travaux de veille à la sécurité, ils ont également reçu des manteaux, des bottes, des machettes, des torches, des paquets de thé et du sucre. Un geste apprécié par les bénéficiaires. Pour eux, le garant de l’autorité traditionnelle qu’est le lamido est un père très attentif aux besoins des siens, « Depuis la tenue du Comité de réflexion sur l’encadrement de la population le 28 janvier 2019, Sa Majesté ne cesse de multiplier des actions positifs dans les domaines tels que la santé, l’agriculture, l’élevage, et l’éducation » a confié, Djaoro Aboubakar Ilyassa, de la localité de Mamoun.

Depuis la survenue de la pandémie au Cameroun, le guide spirituel est très acticf en matière de protection de sa population. Entre interpellation des modibé sur l’accentuation de la sensibilisation contre le Covid-19 pendant les heures de culte et la remise des dons, le lamido de Ngaoundéré est dans le feu de l’action. Une initiative appréciée par le personnel de la santé publique dans la région de l’Adamaoua. Selon Alhadji Oumarou Sanda, l’officier de communication publique dans le système des incidents par rapport au Covid-19 à la délégation régionale de la Santé publique pour l’Adamaoua, le geste du lamido est salvateur.

Ceci dans la mesure où la région du Château d’eau du Cameroun connait une progression de la pandémie. A la date du 17 juillet dernier, elle a enregistré 175 cas confirmés, 75 guéris et quatre décès. Ont répondu présent à cette cérémonie, le sous-préfet de Ngaoundéré 2e, Daïirou Yaya qui a salué le geste du lamido. L’autorité administrative a par ailleurs demandé aux comités de vigilances de bien jouer leur rôle au sein de la population. Pour leurs actes de bravoure, les membres du Comité de vigilance ont également des certificats d’encouragement de Sa Majesté le lamido de Ngaoundéré.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire