Cameroun: Politique, promotion des droits de l’Homme – Des intérêts à promouvoir


Plusieurs réseaux parlementaires s’intéressent aux questions relevant des initiatives impulsées par les pouvoirs publics.

La question de la diaspora et de la coopération décentralisée et transfrontalière a récemment fait l’objet d’une réflexion et d’un déploiement au parlement. Cette préoccupation au cœur des débats publics a inspiré la naissance du Réseau des parlementaires pour la diaspora, la coopération décentralisée et transfrontalière. Un cadre d’échange permanent, une cellule d’écoute pour notre compatriote vivant hors du pays, comme le présente son coordonnateur, Louis Henri Ngantcha. Pour lui, les parlementaires doivent s’impliquer dans le plaidoyer visant à résoudre les problèmes que connaît la diaspora. De plus, cet outil entend inciter les membres de la diaspora à s’impliquer dans le développement du pays, à travers des projets et idées.

Les parlementaires sont donc en connexion permanente avec la « gestion de la cité ». A travers ces réseaux, ils s’intéressent à des préoccupations comme la promotion de la paix, la valorisation des femmes députés, la mise en œuvre des politiques publiques en vue de l’émergence du Cameroun. Ainsi, on parle par exemple du Réseau parlementaire sur l’évaluation, la valorisation et l’amélioration de la mise en œuvre des objectifs de développement durable en vue de l’émergence du Cameroun, du Réseau des femmes députés à l’Assemblée nationale, de l’Association internationale des parlementaires pour la paix, entre autres.

La promotion des droits de l’Homme est également un domaine d’expression et d’intervention des parlementaires. Sous la bannière du Réseau des parlementaires pour la promotion des droits de l’Homme et de la cyber sécurité, députés et sénateurs s’impliquent dans la sensibilisation et le plaidoyer pour l’amélioration des libertés publiques. A travers des séminaires, ateliers de renforcement de capacités, ces réseaux mobilisent des outils et ressources pouvant aider à la compréhension des enjeux liés aux droits de l’Homme. En outre, les députés sont souvent montés au créneau pour interpeller les pouvoirs publics et les autorités en charge de régulation sur les dérives observées sur les réseaux sociaux, par exemple.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire