Cameroun: Relance économique post Covid-19 – Une rencontre internationale attendue


L’annonce a été faite hier par le représentant spécial du SG des Nations unies pour l’Afrique centrale, l’ambassadeur François Lounceny Fall à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Sortir de la pandémie du coronavirus et faire face aux conséquences économiques de cette crise sanitaire inédite. C’est la principale préoccupation des dirigeants du monde, l’Afrique centrale inclue. Comme l’a reconnu hier en fin de matinée l’ambassadeur François Lounceny Fall, représentant spécial et chef du Bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) à l’issue de l’entretien avec le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute à l’Immeuble étoile, cette crise sanitaire « a eu un impact sur les économies, et davantage sur les économies africaines qui sont déjà très fragiles.

Le constat est qu’il faut que la communauté internationale se mobilise, d’abord pour venir à bout de cette pandémie ». L’hôte du Premier ministre a indiqué que le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres a lancé plusieurs appels dans ce sens. « Je crois que dans les mois à venir, cet impact économique du Covid-19 fera l’objet d’une rencontre internationale afin de prendre les mesures idoines et amener la communauté internationale à donner des réponses à ce défi » a révélé le diplomate onusien qui a par ailleurs fait savoir que des institutions comme la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque africaine de développement (BAD) sont mobilisées pour apporter des solutions dans ce sens.

Mais François Lounceny Fall a indiqué qu’il faudra plus de solidarité à l’égard des économies les plus fragiles parce qu’ « aujourd’hui, le monde est face à une situation sans précédent qui a remis en cause toutes les certitudes. Les économies les plus fortes se sont effondrées et nous ferons l’inventaire du Covid-19 dans quelques mois », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, il a été question, au cours de la rencontre d’hier, de la situation dans la région de l’Extrême-Nord en proie aux exactions de la secte terroriste Boko Haram. « Nous avons aussi discuté naturellement de la situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, des initiatives qui sont en cours sous la conduite du Premier ministre et sous la haute direction du président Paul Biya qui m’a fait l’honneur de me recevoir il y a deux mois » a souligné l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale. François Lounceny Fall a réitéré le soutien de l’organisation internationale au Cameroun « en vue de l’accompagner à trouver une solution pacifique, parce que nous savons que le Cameroun est un élément très important dans le dispositif sécuritaire et économique en Afrique centrale ».



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire