Cameroun: Youth Connekt Cameroon – On reparle de la mise en œuvre des projets


Une séance de travail y relatif a regroupé vendredi dernier au Minjec, les responsables du système des Nations unies et le ministre Mounouna Foutsou.

Les représentants du Pnud, de l’Unfpa, de l’Unesco, de l’Onu-Femmes, et de Unv étaient conviés, vendredi dernier au ministère de la Jeunesse et de l’Education civique, dans le cadre d’une séance de travail en prélude à la signature du document projet de l’initiative Youth Connekt Cameroon. Il était question que les parties prenantes se prononcent sur le document projet afin de fixer la date de signature et arrêter le plan de travail pour le reste de l’année.

Le ministre Mounouna Foutsou en rappelant les réalisations effectuées depuis le lancement du Youth Connekt, indique que l’initiative a été lancée sur toute l’étendue du territoire national lors de la Onzaine de la jeunesse. Il s’agissait ici de susciter l’adhésion des jeunes camerounais. Plusieurs partenaires font déjà partis de l’initiative. Ceux-ci ont eu plusieurs séances de travail pour identifier les domaines dans lesquels ils peuvent accompagner les jeunes. Pour joindre l’utile à l’agréable, l’ambassadrice de Youth Connekt Françoise Puene a fait un bref résumé sur le mécanisme et le fonctionnement de Youth Connekt. Elle a fait un round up des activités qu’elle mène déjà. De là, Françoise Puene n’hésite pas a énoncer les sujets qui font épines à la jeunesse camerounaise en général et à ceux de Yaoundé en particulier. Il s’agit notamment du problème lié à la formation et à l’emploi.

Dans un premier tour de table, la coordonnatrice résidente du Système des Nations unies, Siti Batoul Oussein, rassure de l’accompagnement technique et financier des agences du Système des Nations unies dans cette initiative. Le représentant résident du Pnud quant à lui indique que sa structure va poursuivre son accompagnement de cette initiative. Il a d’ailleurs réitéré son engagement à accompagner les jeunes dans leur insertion socio-économique. S’agissant de la partie technique, le Pnud affirme que le document est prêt pour signature. L’Onu-Femmes l’Unesco, entre autres, sont tous favorables à la signature du document projet Et tous ont promis d’apporter leurs contributions nécessaires pour que la jeunesse gage du lendemain soit forgé et prêt pour assurer la relève.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire