à cause de Drogba, la FIFPro suspend l’AFI


Nouveau rebondissement dans le processus électoral en Côte d’ivoire pour la FIF (Fédération ivoirienne de football). La FIFPro, syndicat international des footballeurs professionnels, annonce la suspension de son syndicat membre, l’AFI.

A la suite de la décision du Board de l’AFI relative au parrainge d’un candidat à l’election du président de la FIF, nous prononçons la suspension de l’Association des footballeurs ivoiriens avec effet immédiat“, écrivent les responsables de la FIFPRO.

Cette intervention exceptionnelle de la FIFPRO est une réponse au cas d’extrême urgence engendrée par votre décision dont els retombées internationales et transfrontalières sont susceptibles d’impacter négativement, en Côte d’ivoire, et au delà, la défense des footballeurs, pobjectif prioritaire de la FIFPro et de ses membres“, poursuit le courrier signé de Philippe Piat et Jonas Baer-Hoffmann, respectivement Président et secrétaire général de la FIFPRO.

Par ailleurs, la division Afrique de la FIFPRO avait condamné la décision de parrainage d’Idriss Diallo par l’AFI. “Le Board de FifPro Afrique se désolidarise de la position de AFI, qui a refusé de parrainer Didier Drogba, candidat à la présidence de FIF, et prive son membre fondateur et vice-président, du soutien légitime qu’il était en droit d’attendre de sa propre famille“, pouvait-on lire.

Sans aucun doute, cette décision ne devrait pas avoir d’incidence sur le choix de l’AFI pour les élections à la FIF. Cependent, il peut être brandi comme une première victoire de Drogba sur l’organisation dont il est vice-président mais qui n’a pu le soutenir.

Ce processus électoral pour la FIF est loin d’être terminé.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire