Afrique: Goethe-Institut – Un programme de résidence virtuelle lancé cette année


Les candidatures, réservées uniquement aux musiciens et groupe de musique, peuvent être soumises dès maintenant jusqu’au 31 décembre, bien que cette date puisse être prolongée, en fonction de l’évolution de la pandémie de Covid-19.

En raison de la pandémie de coronavirus qui a affecté l’industrie musicale, les déplacements sont pour l’instant restreints dans plusieurs pays. En conséquence, non seulement les concerts et festivals ont été annulés ou reportés, mais la plupart des résidences physiques pour les artistes et les coproductions le sont également.

En réaction à l’évolution des conditions de travail sur la scène musicale qui en a résulté, le Goethe-Institut a créé un programme de résidence virtuelle en vue de maintenir et de renforcer les échanges et collaborations internationales. Le financement de ce programme est actuellement disponible pour organiser des projets de collaboration musicale internationale.

Le programme de résidence virtuelle est destiné aux artistes solos et aux petits ensembles allemands et étrangers des différents pays éligibles. Les projets impliquant les artistes de pays en développement ou en transition sont particulièrement les bienvenus. Par ailleurs, ceux-ci peuvent être déposés par des artistes ou groupes résidant en Allemagne ou à l’étranger, à condition qu’au moins un artiste installé en Allemagne soit impliqué dans le projet. Un accord sera conclu entre les deux partenaires si leur projet est accepté.

Etre un artiste ou un groupe professionnel ayant une expérience avérée de la scène musicale, proposer un partenariat ou un projet durable (deux à quatre semaines) dont la mise en œuvre se fera toute l’année et ne dépasse pas le 31 décembre, postuler dans aucune discipline autre que la musique dans le cadre de ce programme, telles sont les conditions qui s’appliquent aux candidats afin d’espérer d’être retenus.

A cela s’ajoute également : une description détaillée du projet, un calendrier détaillé du projet, une description sur les moyens de communication et de promotion pour le projet, les biographies des artistes participants, un enregistrement audio récent et/ou d’autres œuvres des artistes participants… Les projets sont à soumettre en allemand ou en anglais. Ceux qui sont retenus bénéficieront uniquement d’une allocation de 1200 € chacun. Aucune autre dépense ne sera prise en charge par le Goethe-Institut.

Notons que les organisateurs conseillent aux candidats de soumettre leurs dossiers au moins quatre semaines avant le début du projet.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire