Burkina Faso: Des acteurs culturels contre une « SNC blanche »


La Fédération des entreprises culturelles, de communication et d’évènementiels de Sya (FECESY) a organisé, le 14 juillet 2020 à Bobo-Dioulasso, une conférence de presse pour demander le maintien et l’organisation en 2020 de la Semaine nationale de la culture (SNC). Ils proposent la fin septembre-début octobre pour la tenue de la SNC 2020.

La Semaine nationale de la culture (SNC) qui devrait se tenir du 28 mars au 4 avril 2020 a été reportée à cause de la maladie du coronavirus. Jusqu’à ce jour, aucune nouvelle date officielle n’a été fixée pour l’organisation de la manifestation. Las d’attendre les membres, de la Fédération des entreprises culturelles, de communication et d’évènementiels de Sya (FECESY) ont entrepris des démarches auprès des autorités compétentes pour demander le maintien et l’organisation de la SNC 2020. Selon le président de la FECESY, Moussa Dembélé, l’arrêt des manifestations pour cause de coronavirus a plombé de nombreuses activités culturelles dont la SNC.

Mais la diminution des cas de contamination, l’organisation de nombreuses manifestations sociales ou politiques regroupant plusieurs personnes, amènent la FECESY à demander la reprogrammation de la SNC. Elle propose alors fin septembre-début octobre pour la tenue de la SNC 2020. A en croire M. Dembélé, la tenue de la manifestation permettra de soulager les acteurs culturels qui tirent le diable par la queue depuis la survenue du coronavirus et aussi certains organisateurs d’évènements cultuels qui ont déjà pris des engagements dans le cadre de la manifestation.

Le président de la FECESY invite alors les décideurs à maintenir l’organisation de la SNC cette année pour éviter une « SNC blanche ». Il souhaite également qu’ils prennent des dispositions pour éviter la propagation du coronavirus. Les acteurs culturels, foi de Moussa Dembélé, joueront leur partition dans ce sens.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire