Cameroun: Baccalauréat – Les gestes-barrières respectés


Constat effectué par le ministre des Enseignements secondaires, Pauline Nalova Lyonga, lors de sa visite de travail mardi dernier dans la région de l’Est.

Le ministre des Enseignements secondaires ( Minesec), Pauline Nalova Lyonga, a effectué une visite de travail mardi dernier à Bertoua, dans la région de l’Est, en marge du début des épreuves écrites du baccalauréat général. Pauline Nalova Lyonga, accompagnée notamment de ses proches collaborateurs et du gouverneur Grégoire Mvongo, a effectué le tour de quelques établissements scolaires, afin de s’enquérir du déroulement des examens. Entre autres, le collège bilingue Teerenstra, le lycée technique de Kano, le lycée bilingue, le lycée scientifique de Bertoua, etc. Occasion notamment pour le Minesec, d’évaluer les dispositions prises pour le respect des normes sanitaires, cette session d’examen se déroulant dans un contexte marqué par la pandémie du nouveau coronavirus. A l’entrée des établissements visités et des salles d’examens, des seaux robinets, du savon et des gels hydroalcooliques sont disposés pour la désinfection des mains. Sans oublier les thermo-flashs pour la prise de température. Les candidats arborent des masques de protection .

En prélude au début des examens, le Minesec a offert des kits de protection à la famille éducative de la région de l’Est. De même, les salles de classe ont été désinfectées avant l’arrivée des candidats. Selon les autorités régionales en charge de la santé, cette opération va se répéter chaque soir, durant la période de composition. De même, des espaces spécifiques ont été réservées pour isoler les candidats qui présenteraient des signes du covid-19 durant cette période et les autorités sanitaires restent en alerte.

Malgré ce contexte particulier, l’on relève peu d’absents. Sur 655 candidats au lycée bilingue de Bertoua, seules huit personnes ne se sont pas présentées ce mardi, selon le proviseur. Au lycée technique de Kano, on recense un seul absent sur 321 candidats au baccalauréat technique. Si le ministre a rappelé l’importance de la propreté des locaux dans un établissement scolaire, elle a globalement exprimé sa satisfaction au sujet du déroulement des examens. Elle a encouragé les élèves à toujours porter leurs masques faciaux afin de se prémunir du Covid-19 et loué le travail de préparation fait en amont des examens. Par ailleurs, Pauline Nalova Lyonga a exprimé sa fierté à ceux qui sont venus passer l’examen malgré le contexte sanitaire et remercié les Camerounais pour cette marque de confiance en la communauté éducative et au Minesec. « Nous sommes contents que le ministre ait effectué le déplacement jusqu’à Bertoua, afin de nous encourager. Nous lui promettons que la région de l’Est aura de bons résultats », a notamment déclaré Dorette Bayeck, candidate au baccalauréat A4 allemand, au lycée bilingue de Bertoua. Au total, environ 120 000 candidats sont face aux épreuves du baccalauréat général depuis lundi dernier dans le pays. Sur l’ensemble du territoire national, le baccalauréat se déroule dans 308 sous-centres et 5472 salles de composition avec 24 candidats par salle. En dehors du baccalauréat général, 19 220 candidats sont face aux épreuves du baccalauréat industriel et du Brevet de technicien industrie.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire