Afrique Centrale: Zone Cémac – La Banque centrale injecte 600 milliards FCFA sur le marché financier


À l’issue de son comité de politique monétaire, tenu le 22 juillet, la Banque des États de l’Afrique centrale(BEAC) a validé un programme de rachats ponctuels et ciblés des titres publics émis par les six pays membres.

L’enveloppe globale du programme de rachats est fixée à six cents milliards francs CFA pour l’ensemble de la sous-région, dont 80% répartis à part égale entre les membres et les 20% restants seront accordés en fonction du poids économique des États. La maturité des titres publics est fixée à dix ans au maximum, et le programme devrait durer six mois, avec une prolongation possible de six mois supplémentaires en tant que besoin et suivant les perspectives économiques en 2021.

En effet, la mise en œuvre de cette opération est liée aux accords conclus avec le Fonds monétaire international(FMI). « Pour bénéficier de cette opération, la banque centrale demande aux États, notamment aux Trésors publics, de réviser et de respecter leurs calendriers d’émission des titres publics, en concertation avec les spécialistes en valeurs du Trésor de leurs réseaux respectifs, en cohérence avec les dernières lois de finances adoptées dans chaque pays et les plans de financements budgétaires convenus dans le cadre des programmes économiques et financiers avec le FMI », précise un communiqué de la banque centrale.

Selon un expert proche du dossier, l’intervention de la BEAC vient en complément des appuis que les pays ont déjà reçu de la part des partenaires pour lutter contre le coronavirus. « Aucune idée sur la base à laquelle la banque centrale a fixé les 600 milliards CFA, mais ce qui est sûr les pays en ont besoin pour le moment en raison du contexte économique et financier qui est morose », ajoute cette source.

Dans le but de renforcer les conditions de financements en Afrique centrale, la BEAC a décidé de reprendre les opérations d’injection de liquidité à long terme, d’offrir aux établissements de crédit des ressources stables nécessaires pour couvrir leurs emplois à moyen et long terme.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire