Cameroun: Prévention – Vigilance autour des enfants


C’est la recommandation du Dr Fanne Mahamat lors de son briefing quotidien hier au Centre des opérations des urgences de santé publique à Yaoundé.

Rendu depuis quelque temps à la troisième phase opérationnelle de la riposte contre la pandémie de Covid-19, le ministère de la Santé publique (Minsanté) exhorte chaque Camerounais à redoubler de vigilance et poursuivre la pratique des gestes barrières, armes principales contre la propagation de cette maladie.

Raison pour laquelle au cours de son point de presse journalier, le directeur de la promotion de la santé au ministère de la Santé publique (Minsanté) a mis un point d’honneur sur la pratique régulière des règles d’hygiène élémentaires par les enfants.

Bien que moins susceptibles de présenter les formes graves de la maladie, cette couche sociale peut infecter et rester asymptomatique, c’est-à-dire ne pas présenter la maladie. C’est pourquoi Dr Fanne Mahamat exhorte les parents à porter une plus grande attention à leur santé.

Car, la plupart du temps, les enfants sont infectés par des adultes vivant sous le même toit. En cas de développement de la maladie, les symptômes et la prise en charge sont dans l’ensemble similaires à ceux des personnes adultes.

De manière générale, la spécialiste de la santé publique explique que des solutions thérapeutiques adaptées sont proposée aux jeunes patients en fonction de l’âge.

Sachant qu’une croissance normale et saine des enfants passe par un suivi minutieux prenant en compte la vaccination, les besoins nutritifs en qualité et en quantité ainsi que des traitements adéquats des maladies infantiles.

Pour y parvenir, « les spécialistes capables d’offrir ce type de soins et répondant aux profils de nos enfants se retrouvent dans les services de pédiatrie », a indiqué Dr Fanne Mahamat.

Le responsable du Minsanté conseille aux parents ainsi que toutes les familles de reprendre le chemin des consultations prénatales, post-natales et pédiatriques.

« Nous rassurons une fois encore que toutes les dispositions sont prises dans les formations sanitaires pour assurer la sécurité des patients.

Dans ce sens, les mesures barrières édictées sont aussi observées pour les enfants dans l’ensemble des services de nos formations sanitaires », a-t-elle tenu rassuré .



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire