Cameroun: Situation sanitaire et sécuritaire – Accord parfait entre Yaoundé et Londres


Reçu hier en audience par le président de la République, Paul Biya, le Haut-Commissaire de Grande Bretagne au Cameroun, Rowan James Laxton a exprimé la gratitude de son pays pour le soutien du Cameroun à la réussite du somment mondial sur les vaccins.

« Je viens d’avoir une discussion très productive avec le chef de l’Etat». Le Haut-Commissaire du Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord s’est montré très décontracté au sortir de l’audience que lui a accordée hier, au Palais de l’Unité, le président de la République, Paul Biya. Rowan James Laxton est venu exprimer de vive voix la gratitude de son gouvernement au chef de l’Etat pour « sa généreuse contribution » et son soutien à la réussite du sommet mondial sur les vaccins.

A son arrivée, le diplomate britannique a été accueilli au perron de la tour successivement par le chef du protocole d’Etat, Simon-Pierre Bikele et par le ministre-directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo. Après avoir sacrifié aux gestes anti-Covid, le chef de la mission diplomatique britannique au Cameroun a été conduit au troisième étage où se trouvent les bureaux présidentiels. Comme en pareille circonstance, l’échange entre le chef de l’Etat et le Haut-Commissaire britannique se déroule à huis clos. Paul Biya et Rowan James Laxton ont, à coup sûr, abordé au cours de leur échange des questions d’actualité qui intéressent leurs deux pays. Au sortir de cette audience de plus d’une heure, le diplomate britannique a indiqué à la presse qu’il a discuté avec le président de la République sur un grand éventail de sujets.

La situation sanitaire notamment l’évolution de la pandémie du Covid-19 aura constitué l’un des thèmes majeurs de cette audience. Le Cameroun, dira Rowan James Laxton, a été comme la plupart des pays, affecté par la pandémie du coronavirus. Il a adressé ses encouragements et son soutien au Cameroun pour le plan de riposte du gouvernement contre cette pandémie. Mais le Haut-Commissaire a surtout transmis au président Paul Biya les remerciements du Premier ministre Boris Johnson pour son soutien à la conférence sur les vaccins mondiaux et pour « la généreuse contribution » du Cameroun lors de cette initiative.

On se rappelle que lors du sommet mondial sur la vaccination tenu par visioconférence sous la présidence du PM britannique du 3 au 4 juin 2020, le président Paul a annoncé une contribution d’un million de dollars, soit environ 600 millions de F dans le cadre de l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation (Gavi) pour la période 2021- 2025.

La donation présidentielle a été annoncée par le Secrétaire général adjoint de la présidence de la République, Paul Elung Che, représentant personnel du chef de l’Etat à cette conférence. Les deux hautes personnalités ont également échangé sur la situation sécuritaire dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Comme on le sait, Boko Haram et l’état islamique continuent de mener des attaques dans l’Extrême-Nord ainsi que dans toute la zone du Lac Tchad malgré le déploiement de la Force mixte multinationale dédiée à la lutte contre cette secte terroriste. En ce qui concerne la situation dans les deux autres régions du pays, le diplomate britannique salue les mesures prises par le gouvernement et «exhorte chacun à aller plus loin pour rétablir une paix et une prospérité durables».

Sur le plan économique, selon Rowan James Laxton, il a été également question au cours de cette audience de la contribution des entreprises britanniques à la réalisation de la vision du chef de l’Etat d’un « Cameroun émergent à l’horizon 2035 ».

D’autres sujets ayant trait à certains défis mondiaux sur lesquels le Cameroun et le Royaume-Uni travaillent dans le cadre du Commonwealth n’ont pas été en reste. Il s’agit notamment de la lutte contre le changement climatique, objet de la 26e conférence annuelle de l’Onu (Cop26) qui devait avoir lieu cette année à Glasgow, sous la présidence britannique, mais reportée en fin 2021 dans la même ville .



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire