Cameroun: Promotion artistique – Comment Simon Mbenda a usurpé l’identité de Samy Diko pendant 2 ans sur Youtube


Il s’appelle Simon Mbenda. C’est un promoteur artistique camerounais vivant à Francfort- Sur- Maine, en République Fédérale d’Allemagne.

Mais ce que l’on ignore. Il s’agit d’un promoteur artistique d’un autre genre.

Simon Mbenda selon nos informations, a deux ans durant, usurpé l’identité de l’artiste chanteur camerounais Samy Diko, un brillant chanteur qui fait dans le rythme Makossa.

 » C’est depuis deux ans que Simon Mbenda, a décidé de détruire gratuitement et par sadisme, la carrière musicale de Samy Diko « , nous confie un promoteur culturel camerounais vivant à Douala, et qui, a requis l’anonymat. Et notre source de poursuivre que « pour ce faire, Simon Mbenda a choisi d’usurper l’identité de l’artiste chanteur camerounais Samy Diko sur YouTube, après qu’il a eu accès à celle-ci ». Et de renchérir que « Simon Mbenda a de par cette initiative qui relève de la pure cybercriminalité, fait des victimes collatérales, dont le producteur artistique basé à Paris, Sopieprod, lequel aussi depuis six mois, a vu son compte bloqué par YouTube, depuis qu’il avait commencé à faire la promotion des oeuvres musicales de Samy Diko ».

SIMON MBENDA, CYBERCRIMINEL ?

Simon Mbenda a causé force dommages à l’artiste chanteur camerounais Samy Diko, ainsi qu’à son compatriote producteur artistique basé à Paris, Sopieprod ( Hilaire Sopie ). Les préjudices y relatifs sont d’ordre financier et moral. Non content de saper l’activité des deux hommes, Simon Mbenda s’en prend violemment dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, à un autre producteur artistique basé à Douala au Cameroun, un homme à la dignité intacte : Simon Njonang. Monsieur Njonang est habillé d’un beau collier d’injures, par le hacker de Simon Mbenda, qui a spolié Samy Diko et Sopieprod. Et depuis février que Sopieprod a entrepris la promotion du nouvel album de Samy Diko, son compte a été bloqué par YouTube, à cause des actes de cybercriminalité de Simon Mbenda, lequel avale alors les vidéos mises en ligne à You Tube, parce qu’usurpant l’identité de Samy Diko.

FIN DE CAVALE D’UN PROMOTEUR ARTISTIQUE D’UN AUTRE GENREL INFILTRÉ DANS LE MONDE DE LA PRODUCTION ARTISTIQUE

Camer.be apprend que Samy Diko a saisi des avocats, lesquels ont écrit à YouTube, et son compte lui a été rétrocédé. Simon Mbenda avait eu accès au compte du chanteur, avant se l’approprier de façon illicite.

A présent que YouTube a rendu le verdict samedi dernier en faveur des victimes, il appartient maintenant à Samy Diko, de poursuivre ou non Simon Mbenda au pénal, pour dédommagement de toute nature. Simon Mbenda avait aussi un moratoire de deux semaines pour, rétablir la vérité sur les faits à lui reprochés par Sammy Diko et relative à cette « basse » besogne.

Nos informations font état de ce que le chanteur camerounais Samy Diko, serait prêt à poursuivre Simon Mbenda en justice, pour s’être approprié son compte YouTube. Et s’il faut ajouter à cela, la colère noire de Sopieprod !



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire