Baccalauréat 2020 : 125 805 candidats à la recherche du premier diplôme universitaire


L’Office National du Baccalauréat était face à la presse, le lundi 27 juillet 2020 à l’Université Joseph Ki-Zerbo. L’objectif de cette rencontre, faire le point des préparatifs de la session 2020 du Baccalauréat, après le report dû à la survenance de la maladie à coronavirus. Pour l’Office du Baccalauréat, toutes les conditions sont désormais réunies pour l’organisation de l’examen national et des dispositions sont prises pour son bon déroulement dans les zones touchées par les attaques terroristes et même en cas d’intempéries. Les épreuves écrites sont prévues du 03 au 21 août 2020. Au total, ce sont 125 805 candidats qui iront à l’assaut du premier diplôme universitaire dans 257 centres d’examen, répartis dans 77 villes de composition du Burkina Faso.

Après les examens du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et du Certificat d’études primaires (CEP), c’est le tour des élèves des classes de Terminale d’aller à l’assaut du Baccalauréat, après un report dû à la pandémie du Covid-19. Pour situer les différents acteurs sur l’état d’avancement des préparatifs de la session de 2020, l’Office du Baccalauréat a voulu rassurer les élèves et les parents d’élèves du bon déroulement de l’examen. Mieux, pour l’office national du baccalauréat, toutes les conditions sont prises pour le bon déroulement de l’examen dans les zones touchées par les attaques terroristes. Des mesures sont également prises pour pallier d’’éventuelles intempéries qui surviendraient lors de la composition.

Au cours des échanges avec la presse, il ressort qu’en cas de fortes pluies, empêchant certains candidats d’accéder aux différents centres d’examen, des solutions sont déjà prévues par le comité d’organisation.

Le présidium

Concernant les menaces de grève des syndicats à cause de l’application de l’IUTS, le comité d’organisation rassure qu’il n’y a pas de problème. Il a même rappelé que la participation à l’examen du Baccalauréat est libre et volontaire. Et chaque acteur remplit une fiche de participation. Pour l’office du Bac, c’est sur cette base qu’ont été choisis les présidents de jury, les correcteurs, les surveillants, etc.

Malgré le contexte sécuritaire et sanitaire précaire, la présidence de l’Université Joseph Ki-Zerbo, structure centrale en charge de l’organisation des examens du Baccalauréat a remercié les autorités administratives pour l’accompagnement sans faille pour la réussite de l’examen. « En concertation avec les autorités régionales, des dispositions ont été prises pour le bon déroulement des examens notamment dans les zones touchées par l’insécurité » a souligné le président de l’université Joseph ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé.

Pr Rabiou Cissé, président de l’Université Joseph Ki-Zerbo

Toujours dans le cadre de l’organisation, avec la maladie à coronavirus, il rassure que des mesures ont été prises également dans ce sens, notamment, « le respect strict des mesures de distanciation, le port obligatoire du cache-nez pour limiter la transmission du virus mais aussi la disponibilité d’un service de santé dans chaque centre d’examen ».

En plus des dispositions prises pour prévenir la transmission du Covid-19, d’autres précautions également sont prises pour faciliter l’accès aux différents centres d’examen pour les candidats notamment leur logement et leur restauration. Et surtout en cas de fortes intempéries, d’autant plus que l’examen est organisé en période hivernale, des solutions de rattrapage sont envisagées.

Pour la sécurisation et la logistique, tout est fin prêt selon le comité d’organisation. Dans l’optique de permettre l’ouverture simultanée des enveloppes contenant les sujets, « un groupe WhatsApp a été mis en place pour être en phase avec tous les présidents de jury et suivre permanemment le déroulement de l’examen sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il rassuré.

Les hommes de média

Concernant l’organisation pratique, le directeur de l’Office du Baccalauréat, Dr Somdouda Sawadogo a donné les statistiques de l’organisation du Baccalauréat 2020. Il s’agit du nombre de candidats et le personnel affecté à l’organisation de l’examen. Au total, il y a 125 805 candidats inscrits soit plus de 15 297 par rapport à la session de 2019 dont 72 519 garçons (57,64%) et 53 286 filles (42,36%).

Les candidats inscrits au Baccalauréat de l’enseignement général sont au nombre de 116 336 (+15 507), ceux inscrits au Bac technologique sont 8 258 (-457), les candidats au Bac professionnel sont au nombre de 1 211 (+247) et l’effectif des candidats concernés par les Travaux pratiques (TP) est de 2 679 (+325). Parmi ces candidats, il y a 21 095 candidats libres. Le plus jeune candidat, à cette session de 2020, a 15 ans et le plus vieux est âgé de 63 ans.

Le présidium

Pour faciliter le bon déroulement de la session normale du Baccalauréat 2020, on aura 43 020 acteurs directs répartis comme suit : 471 présidents de jury, 964 secrétaires de jury, 471 encadreurs pédagogiques, 31 140 surveillants, 8 478 correcteurs dont 18 par jury, 257 chefs de centre, 257 adjoints de ces chefs, 942 organisateurs, 13 directeurs régionaux et 27 superviseurs.

Les centres d’examen pour l’écrit sont au nombre de 257 (contre 219 en 2019) situés dans 77 villes de composition. Il y a au total 471 jurys (contre 412 en 2019). Ainsi, il y a 462 présidents de jury dont neuf (09) d’entre eux auront en charge deux (02) jurys chacun.

Au cours de cette rencontre avec la presse, l’Office du Baccalauréat n’a pas manqué de soulever certaines difficultés dans les préparatifs. « Il s’agit entre autres de la réduction du nombre de machines, suite à l’amortissement de quatre d’entre elles, qui affecte le rendement journalier de l’équipe de reprographie ; de l’étroitesse de la salle de reprographie et de façon générale les locaux de l’office du Bac ; les coupures d’électricité qui perturbent le travail de la reprographie et l’insuffisance de véhicules, impactant négativement les missions qui concourent à l’organisation de l’examen » a relevé Dr Somdouda Sawadogo.

Pr Aly Savadogo, vice-président de l’Université Joseph Ki-Zerbo, en charge des enseignements et des innovations pédagogiques

Malgré les difficultés rencontrées dans le cadre de ces préparatifs, il a rassuré que « le calendrier de préparation de la session normale de l’examen du Baccalauréat 2020 sera respecté dans l’ensemble ».

Des innovations techniques ont été apportées à l’organisation. A en croire le vice-président de l’Université Joseph Ki-Zerbo, chargé des enseignements et des innovations pédagogiques, Pr Aly Savadogo, son département a organisé des missions d’information et de formation sur le logiciel qui gère le Baccalauréat, au profit des enseignants des différentes universités. En rappelle, les épreuves écrites du Baccalauréat 2020 se dérouleront du 03 au 21 août 2020 sur l’ensemble du territoire national.

Mamadou ZONGO (stagiaire)

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire