Cameroun – Union européenne – On reste ensemble


L’ambassadeur, chef de délégation Hans Peter Schadek est allé faire ses adieux au ministre de l’Economie hier.

« Il s’agit d’une coopération multiforme, riche, qui est marquée par la flexibilité chaque fois que les circonstances le dictent ». C’est ainsi que Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) a décrit la coopération entre le Cameroun et l’Union européenne (UE) jeudi dernier au cours de l’audience d’au revoir de Hans Peter Schadek, ambassadeur-chef de mission de cette institution. Par ces temps de crise, elle aura encore été bénéfique au Cameroun. « Aujourd’hui, nous avons la pandémie du Covid-19 comme un défi majeur et ce défi a donné lieu à la mise en œuvre d’un plan de riposte national autour de cinq principaux piliers. Et l’un des piliers majeurs c’est la lutte contre cette pandémie dans le compartiment sanitaire. L’UE dans le cadre de l’appui budgétaire pour cet exercice a accepté de décaisser par anticipation les ressources qui étaient budgétisées pour cette année 2020 et qui en général étaient mises à disposition en fin d’année», a expliqué le Minepat.

Trois ans au Cameroun donc durant lesquels Hans Peter Schadek aura été aux côtés du Cameroun dans son chantier de développement économique. «Notre portefeuille de coopération est très dense et très fructueux. Nous sommes engagés dans une préparation multiforme dans une série de secteurs qui a permis de faire des avancées considérables», a indiqué Hans Peter Schadek. Autres sujets à l’ordre du jour, la contribution de l’UE dans la mise en œuvre du programme économique et financier conclu avec le FMI, la poursuite du dialogue économique structuré, l’appui au secteur privé et la contribution de l’UE dans la transformation structurelle de l’économie camerounaise, etc. Parlant des perspectives de la coopération Cameroun-UE, le chef de délégation indique que la réflexion est lancée alors qu’on s’achemine vers la fin du 11e Fed.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire