Cameroun: Adamaoua – Cinq meilleurs enseignants primés


La cérémonie de remise des certificats d’excellence a eu lieu jeudi le 23 juillet dernier à l’école publique de Gunbela dans le département du Mbéré.

Dans le circuit éducatif, très souvent, les efforts des enseignants qui favorisent en aval le succès des élèves aux examens officiels ou en classe supérieur sont parfois ignorés. Pour remédier à cette injustice, l’ONG Nascent Solutions est allé récompenser le meilleur enseignant dans chacune des cinq écoles publiques qui font partie de leurs cibles.

Et c’est l’école publique de Gunbela, village situé à quelques kilomètres de Meiganga dans le département du Mbéré qui a servi de cadre à cet événement le jeudi 23 juillet 2020. Parmi les heureux bénéficiaires, Mme Julienne Sonkeng, enseignante du CMII dans cette école. Très assidue dans la préparation des classes avec un cahier à jour et d’une ponctuelle exemplaire, l’enseignant a eu un résultat de 100% au concours d’entrée en 6e.

Des arguments valables qui lui ont permis de rafler des prix, un certificat d’excellence et quelques espèces sonnantes et trébuchantes. « Je suis très heureuse parce que mes efforts sont reconnus et valorisés. Je promets maintenir le cap. J’ai quand même 13 ans d’expérience en la matière », a confié notre interlocutrice. Et c’est le même sentiment qui a animé les quatre autres lauréats issus de quatre autres écoles pilotes dudit département suivies par cette ONG.

Au cours de cette cérémonie, le représentant du délégué départemental de l’Education de base pour le Mbéré, Mr. Bola a salué cette initiative de Nascent Solutions qui favorise une saine émulation au sein du corps enseignant. D’après lui, cette initiative entre en étroite collaboration avec les missions du Minedub.

Pour Eric Ngwang, coordonnateur régional de cette ONG pour l’Adamaoua spécialisé dans la nutrition et la santé des élèves, ces récompenses sont synonyme de reconnaissance du travail abattu dans les salles de classe par les « seigneurs » de la craie. « Sans les enseignants, les élèves ne réussiraient pas dans leurs études.

Ce n’est qu’un début parce que nous avons 30 écoles pilotes qui sont censés et qui à leur tour vont suivre l’exemple d’aujourd’hui », a indiqué le coordonnateur régional. Cette ONG dont l’impact positif se fait sentir sur le changement de mentalité, l’hygiène et la salubrité, entend mettre en œuvre d’autres projets dans ces écoles. Notamment les bibliothèques, les séminaires pédagogiques et les outils des TIC entre autres.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire