Cameroun: Réouverture attendue des frontières – Les aéroports prêts


Le PM, Joseph Dion Ngute a effectué hier une visite d’inspection à l’aéroport international de Yaoundé- Nsimalen, dans la perspective de l’ouverture imminente de ces plateformes.

Une trentaine de minutes. C’est le temps qu’il a fallu au Premier ministre, chef du gouvernement hier à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen pour se rendre compte des différentes mesures mises en place par les différentes structures concernées.

A savoir, les Aéroports du Cameroun (ADC), l’Autorité aéronautique (CCAA) et les services compétents de sécurité pour l’accueil des passagers dans cet espace.

Cette plateforme aéroportuaire internationale, comme on le sait, est fermée au trafic aérien, comme du reste toutes les autres du pays, depuis le 17 mars 2020 dans le cadre des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus. Joseph Dion Ngute a ainsi pu faire le circuit du passager, tant à son départ qu’à l’arrivée.

C’est ainsi que le chef du gouvernement est allé faire un tour au niveau du parking de l’aéroport, où a désormais lieu le premier contact entre le passager et cet espace. Ici, l’on a pu voir à l’œuvre des éléments de la brigade cynophile inspecter les bagages des quelques personnes présentes.

Puis à l’entrée de l’aérogare, Joseph Dion a dû se soumettre à la prise de température par caméra thermique, après avoir procédé au lavage des mains à l’aide d’une solution hydro-alcoolique.

Comme il a pu le remarquer, le sol est marqué dans le cadre de la distanciation so- ciale. Ainsi, les passagers devront désormais être placés à un mètre de distance. De même qu’ils devront présenter un test négatif au Covid-19 avant tout embarquement.

Après la zone des formalités d’embarquement, le Premier ministre et sa suite ont visité le poste d’inspection filtrage, la zone de formalité de police, la salle d’embarquement où l’on a pu observer des inscriptions sur les sièges en vue de permettre le respect de la distanciation physique.

S’agissant de l’arrivée, des personnels chargés de la décontamination des bagages, des chaussures et même des vêtements, lorsque cela est nécessaire sont postés aux sorties des différents couloirs.

Le poste de police de contrôle aux frontières n’a pas été oublié. Avec des explications qui lui ont été données à tous les niveaux par les responsables concernés. Lorsqu’il en a senti la nécessité, le chef du gouvernement a posé des questions.

Au final, c’est un Premier ministre, chef du gouvernement visiblement satisfait qui a pris congé des responsables présents pour regagner l’Immeuble Etoile.

Joseph Dion Ngute était accompagné au cours de cette descente du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, du ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, de son collègue de la Santé publique, Malachie Manaouda, de son directeur de Cabinet, Balungeli Confiance Ebune, du secrétaire d’Etat auprès du Mindef chargé de la gendarmerie, Galax Etoga, du délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele, des directeurs généraux des ADC, Thomas Owona Assoumou, de l’Autorité aéronautique, Paule Koki, des autorités administratives avec à leur tête, le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea .



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire