Cameroun: Construction des autoroutes – Le PM met la pression


Au cours du Conseil de cabinet du mois de juillet par visioconférence hier, le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute a invité les chefs de départements ministériels concernés à revoir leurs stratégies.

C’est dans un format inhabituel que s’est tenu hier, le Conseil de cabinet de fin du mois. En lieu et place de l’auditorium de ses Services, le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute a opté pour un exercice par visioconférence. Mais bien plus, il s’agissait de « garantir la contribution de tous les membres du gouvernement à ces importantes assises », a indiqué le chef du gouvernement.

Il a en effet rappelé que depuis le mois de mars dernier, les secrétaires d’Etat ne participaient plus à ces travaux. Joseph Dion Ngute a du reste indiqué que la visioconférence, « qui offre beaucoup d’avantages pratiques » pourrait être amenée « à se pérenniser au-delà même de la crise sanitaire que nous traversons ».

Il a dès lors invité les autres membres de son équipe à prendre « toutes les dispositions techniques utiles, en relation avec le ministère des Postes et Télécommunications, en vue d’une utilisation optimale de cet outil ».

Au menu des travaux d’hier, la situation actuelle des différentes autoroutes en construction dans notre pays. Il s’agit notamment des axes Yaoundé- Douala, Kribi-Edéa et Yaoundé-Nsimalen.

Pour faire le point aux autres membres du gouvernement sur la situation de ces autoroutes, les ministres des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi et Célestine Ketcha Courtès ont présenté des communications sur les contraintes de leur construction et les perspectives.

Pour ce qui est de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen, le ministre de l’Habitat et du Développement urbain a rappelé que les travaux doivent se dérouler en deux phases, dont celle dite « rase campagne » évaluée aujourd’hui à 90%.

Toutefois, les travaux connaissent des retards imputables aux manquements dans les études de base. La section urbaine quant à elle, sera longue d’une douzaine de kilomètres et va traverser de nombreux quartiers de la capitale.

S’agissant spécifiquement de l’autoroute Yaoundé-Douala, elle évolue actuellement dans sa phase 1. Cette infrastructure a également connu des prolongations de délais dont certains sont dus à la situation sanitaire actuelle.

Dans l’un et l’autre cas, les problèmes liés aux indemnisations se posent également et ne manquent pas d’entraîner des retards dans l’exécution des travaux.

Le Premier ministre, chef du gouvernement a dès lors instruit les chefs de départements ministériels impliqués dans la construction de ces autoroutes à tout mettre en œuvre pour résorber ces différents retards.

Comme il est désormais de tradition, le ministre de la Santé publique a présenté la situation épidémiologique de la pandémie du coronavirus au lendemain d’une vaste campagne de dépistage organisée dans certains marchés de la ville de Yaoundé.

L’on retient qu’à date, le Cameroun enregistre 17 255 cas positifs, 15 320 personnes guéries, soit un taux de 88,78% ; 1 548 cas actifs et 387 décès



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire