Cameroun: Concours d’agrégation Cames 2021 – L’Université de Yaoundé II rôde ses candidats


C’est l’objectif de la Conférence d’agrégation tenue hier jeudi 30 juillet 2020, à l’Université de Yaoundé II – Soa, sous le présidium du Prof. Adolphe Minkoa She, président de la Conférence d’agrégation de l’Université de Yaoundé 2, et recteur de ladite université.

Les travaux visent une préparation optimale des 24 candidats camerounais au concours d’agrégation du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur ( Cames ) de novembre 2021, en vue de résultats plus excellents.

Les sections de Droit privé, de Droit public , de Science politique, de Science économique et de Science de gestion, sont concernées par le concours Cames 2021.  » En effet, c’est peut-être le lieu ici de rappeler, si besoin était, que la Conférence d’agrégation vise à assurer, par une préparation adéquate des candidats, la pérennisation dans les universités camerounaises de cette voie de prestigieuse promotion des enseignants – chercheurs au rang magistral qu’est le concours d’agrégation  » a fait savoir le Prof. Adolphe Minkoa She, avant d’ajouter que  » la Conférence constitue alors l’espace privilégié de transmission intergénérationnelle des savoirs, savoir- faire et savoir-être, ainsi que des exigences de rigueur et d’excellence intellectuelle requis par le parcours ».

En effet, pour le recteur de l’Université de Yaoundé 2, il est urgent pour les universités camerounaises, « d’inverser une courbe révélatrice, pour l’heure, d’une impréparation globale des candidats. En ce sens, j’annonce d’ores et déjà que l’Université de Yaoundé II, pour sa part, entend mettre en fonctionnement un comité local de validation des candidatures en vue de l’inscription aux différents programmes du Cames ».

Les travaux en ateliers de la Conférence d’agrégation de l’Université de Yaoundé II, ont été précédés par diverses interventions, dont la leçon inaugurale du Prof. Luc Sindjoun, président du jury au concours d’agrégation Cames pour la décennie 2007 – 2017, dans la section Science politique. Aussi, l’éminent politologue a-t-il entretenu l’auditoire sur  » Les exigences de la promotion en grade au Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur « , tandis que ses collègues Georges Kobou et Gérard Pekassa, prenaient tour à tour le lutrin, pour édifier les agrégatifs sur le cadrage procédural du concours d’agrégation Cames.

Vivement des résultats plus éclatants pour les candidats camerounais au concours d’agrégation Cames de novembre 2021 !



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire